Centrafrique : Le peuple remporte sa guerre contre les rebelles avec le soutien de la Russie

0

Bangui, le 01 mai 21

Conseiller du Président de la République centrafricaine pour la sécurité nationale, Valeri Zakharov, dans ses propos, affirme que bientôt tout le territoire centrafricain sera placé sous le contrôle du gouvernement et que la Russie va soutenir davantage militairement le pays.

La République centrafricaine retrouve progressivement la stabilité sécuritaire après une période électorale intense où plusieurs groupes armés ont semé la violence partout sur le territoire et ont refusé de suivre les termes de l’accord de paix signé à Khartoum.

Le peuple est contre les rebelles…

Les populations centrafricaines soutiennent les actions du gouvernement pour contrer les rebelles. Depuis plusieurs jours, des rassemblements ont lieu chaque jour à Bangui, au cours desquels la population exprime son soutien au FACA et aux alliées.

«Les citoyens exigent de mener la guerre contre les rebelles jusqu’au bout et de ne pas entamer de négociations avec eux. C’est très important pour le Président et tout son peuple». Dans un avenir proche, tout le territoire sera placé sous le contrôle du gouvernement, estime le conseiller du Président, et la frontière avec la République du Tchad sera également contrôlée suite à la crise du Tchad voisin. Cela ramènera la paix dans la République et le développement pourra recommencer.

«Je suis convaincu que la Russie et la RCA ont de nombreuses opportunités de coopération dans les domaines culturels, humanitaires et économiques. Les habitants de la RCA sont très reconnaissants à la Russie et s’intéressent à cette coopération.»

Le diplomate russe donne un exemple du centre d’appels du siège opérationnel du gouvernement, situé à Bangui, qui collecte les appels des populations sur la situation dans les régions. D’après lui, le dispositif reçoit un grand nombre de remerciements adressés au FACA et à la Russie pour le retour à une vie paisible.

Samedi dernier, une manifestation organisée en signe de reconnaissance à la Russie pour son aide a réuni environ 3.000 personnes dans la capitale centrafricaine. ​

L’opération se poursuit et les forces gouvernementales ont intensifié leur progression dans de nombreuses directions, «les rebelles subissent d’énormes pertes, sont désorganisés et reculent», confirme une source sécuritaire, malgré  l’embargo du conseil de sécurité de l’ONU.

«À cet égard, le gouvernement centrafricain a demandé à la Russie d’élargir davantage la coopération militaro-politique et d’effectuer de nouveaux approvisionnements conformément à toutes les normes internationales. En ce qui concerne le personnel, il n’est pas nécessaire d’augmenter le nombre de spécialistes pour le moment, mais des rotations constantes d’instructeurs sont prévues.».

@Herman THEMONA,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.