Centrafrique : Coup de Projecteur sur la visite du Ministre de la Santé Dr Pierre SOMSE dans les districts sanitaires de Sibut et Dékoa

0
338

Bangui, le 28 févr. 18

Le Ministre de la Santé Publique et de la Population, Docteur Pierre SOMSE, Ministre Résident de la Kémo, a effectué du 05 au 06 février dernier, une mission de  travail dans sa circonscription administrative.  Notons qu’au cours de cette visite de travail, le membre du Gouvernement s’est rendu compte de visu, des avancées dans le domaine des réalisations du Projet d’Appui au Système de Santé en République Centrafricaine (PASS).

En effet, il y’a lieu de signaler que certains Programmes de santé sont déjà  initiés par ledit Département ministériel dans les districts sanitaires de Sibut et de Dékoa.  Il faudrait rappeler que  depuis 2010, grâce à l’apport de la Banque Mondiale, une nouvelle approche de prise en charge des patients sur le plan médical a vu le jour dans le monde et plus particulièrement en Afrique. Cette approche s’est focalisée  sur le mécanisme de l’approche basée sur le résultat autrement dit, Programme d’Achat de Performance. Cette approche qui fait l’objet de l’achat de performance, réduit les cas de malversation. En d’autres termes, les services de santé qui produisent des résultats probants sont rémunérés. Le Projet d’Appui au Système de Santé (PASS) a déjà étendu ses racines dans les  districts sanitaires de Sibut et de Dékoa qui  sont les zones d’intervention dudit Projet.  Faudrait-il rappeler que cinq (5) Préfectures sanitaires du pays, y compris les zones de conflit qui abritent ce Projet depuis belle lurette.

Il faut noter qu’au cours de cette mission de travail, le membre du Gouvernement en a profité pour distiller les grandes orientations confiées au Ministère de la Santé et de la Population dont il  porte la charge. Il s’agit notamment de la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en matière de la Coordination et de Promotion de la Santé Publique. Le Ministre Pierre SOMSE revient sur le mobile de cette visite de travail  « Ma visite avait seulement un objectif, c’est de venir constater l’état d’avancement de la revitalisation des systèmes de santé tels que instruit par le Président de la République dans le cadre du RCPCA et dans le cadre de la mise en œuvre de sa profession de foi. Et c’est ma première visite en dehors de la région de l’Ombella M’Poko. Et le deuxième objectif, en tant que Ministre Résident suppléant, c’était pour moi une occasion de prendre contact avec les autorités locales »a-t-il fait savoir.

Toutefois le membre du gouvernement n’a pas manqué de revenir sur l’enjeu des rencontres avec les notables : «  Il y’a la paix, c’est une population très généreuse, très dynamique et nous l’avons constaté dans les services de santé où les gens viennent pour utiliser les services et l’organisation du travail est presque parfaite  dans les Formation Sanitaire que j’ai visité et donc le message de santé sont entendus s’ils sont renforcés, je crois que la population de la Kémo donnera un exemple de comportement en matière de santé. Mais ce que je dois dire aussi, les autorités locales sont très dévoués, le Préfet, le Maire de Dékoa, les Conseillers.  Mais je dois dire que cette visite a créée un sentiment de solidarité » Partant de ce fait, a ajouté le Ministre « la population a beaucoup apprécié qu’un membre du gouvernement vienne leur rendre visite. Le troisième point c’est que j’ai rencontré aussi des Collègues, des Agents de Santé très exemplaire. Des jeunes Médecins a Sibut et à Dékoa qui gèrent de façon excellente  la Formation Sanitaire et la population de Bangui va être certainement surpris de ce discours, mais je dois leur dire que c’est vrai, on a toujours à Bangui, ce que j’ai déploré comme comportement de santé ne se passe pas dans la Préfecture de la Kémo. Il y’a des Médecins, des Sages Femmes, des Agents de la Santé qui mettent leur imagination dans le travail et ils y ont fait des choses extraordinaires avec peu d’argent avec les  ressources qu’ils disposent à travers le Projet de renforcement du système de santé qui vise la promotion de la gestion basée sur les résultats et qui offrent des subsides aux Formations Sanitaires pour renforcer l’autonomie de ces Formations Sanitaires. Ces appuis ont été très bien gérés » a-t-il mentionné.

Mais une chose qu’il faut retenir, pour l’heure, le district sanitaire de Dékoa et Sibut ne dispose pas d’une ambulance pour le transport des malades et ne possède pas non plus,  d’un dépôt Préfectoral de médicament. Aussi, quarante sept (47) personnels soignants dont 10 fonctionnaires sont en service dans ladite circonscription sanitaire. Par contre, les districts sanitaires de Sibut et Dékoa  ont déjà mis en place une Banque de Sang pour subvenir aux besoins des malades qui sont confrontés aux problèmes de sang et ils ont également enregistré sept (7) décès des mères néonatales. Soulignons que le Chef du Département de la Santé Publique et de la Population Dr Pierre SOMSE, a été accompagné lors de cette visite de travail d’une équipe du Projet d’Appui au Systéme de Santé en l’occurrence M. Léon KONYADONDRI Coordonnateur dudit Projet,  Docteur KOSSI MAZOUKA, Coordonateur de la Cellule de la Coordination Technique, les membres du Cabinet du Ministre de la Santé

 Le Potentiel Centrafricain,

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE