Centrafrique : Abdou Karim Meckassoua bénéficie toujours du soutien de la France pour mettre le pays à feu et à sang

0

Bangui, le 08 novembre 19

Le financier des groupes armés Abdou Karim Meckassoua jure sur la tombe de ses parents que tant qu’il reste en vie, la RCA ne connaîtra jamais la tranquillité. C’est dans cette dynamique terroriste que ce dernier ne fait que trahir les personnalités passées, en commençant par Patassé, et Bozizé qui le qualifiaient d’un traître.

Ce Meckassoua qui prétend diriger la RCA depuis toujours ne réussira jamais avec son intention d’exterminer tout le peuple centrafricain. Bien que détesté par les centrafricains voire ses propres frères coreligionnaires, continue de tendre ses mains à la France et autres en vue de réussir son projet de coup de force contre le régime de Bangui.

Après avoir été chassé de la présidence de l’Assemblée Nationale, Meckassoua s’affole dans tous les sens et active ses réseaux terroristes en vue de semer le trouble dans le pays. En prenant le contact avec d’autres personnalités de l’opposition, notamment la bande d’E ZINGO BIANI, Meckassoua s’était envolé en France pour bénéficier des dernières consignes de Paris. Après un long séjour hors du pays, Meckassoua ne fait qu’envoyer des paquets d’argent aux groupes armés qui sèment la terreur dans les provinces.

Au Km5, Meckassoua ne lâche pas avec les milices qui sont toujours à sa solde. Les tueries et autres actes criminels commis dans cette partie de la capitale, sont l’œuvre de Meckassoua. Comment comprendre quand Meckassoua était au perchoir de l’Assemblée Nationale, bénéficiait de la sécurité des forces conventionnelles. Du coup après sa destitution, ce dernier fait appel à ses miliciens qui le protègent.

Il vous souviendra qu’à son retour de France, Meckassoua a mobilisé les criminels du Km5 pour l’accueillir, en fêtant à coup de canon son arrivée criminelle. Voilà ce genre de criminel que le peuple centrafricain compte régler son compte s’il continue dans son projet de déstabilisation du pays.

Plusieurs témoignages de certains compatriotes du Km5 attestent que c’est lui Meckassoua qui soutienne activement les milices armées en leur fournissant des moyens létaux et financiers.

Au moment où les efforts se font pour le développement du pays, Meckassoua lui, fomente toutes les actions diaboliques pour enfoncer les centrafricains dans le malheur. Quel nombre de mort Meckassoua veut absolument atteindre dans son aventure terroriste ? C’est lui-même qui peut répondre à cette question. Mais, entre-temps, personne ne lui fera cadeau, puisque c’est lui l’ennemi numéro un des centrafricains qui le haïssent.

@Herman THEMONA,     

 

LAISSER UN COMMENTAIRE