Centrafrique : Que reproche-t-on réellement au Président Touadéra ?

0

Bangui, le 18 sept. 19

La République centrafricaine revient de loin. Tout le monde le sait même ceux qui sont en train de s’agiter aujourd’hui. Un pays sorti du néant qui recherche ses repères, n’est pas un pays normal. Est-ce que nos compatriotes le savent-ils ?

Dès son arrivée à la magistrature suprême, le Président Touadéra a fait un choix politique. Celui de privilégier le dialogue. D’ailleurs, son choix a été guidé par les conclusions du Forum national de Bangui où les Centrafricains avaient décidé à l’unanimité de régler leur différend par le dialogue. Voilà que cette politique ne rencontre plus l’agrément des uns et des autres. Ceux qui, hier, s’étaient farouchement engagés pour le dialogue, font volte-face et taxent le Président Touadéra de tous les noms d’oiseau. Celui qui prône le dialogue aujourd’hui, est devenu l’ennemi numéro 1. Bizarre !

Le Président Faustin Archange Touadéra paie les salaires à terme échu. Il intègre dans la fonction publique les jeunes diplômés sans emplois. Il recrute les policiers et gendarmes voire les FACA pour la sécurisation du pays. Il va même au-delà pour payer les arriérés de Patassé et Djotodia avant la fin de l’année. Il se bat bec et ongle pour rétablir l’ordre sur toute l’étendue du territoire. Malheureusement, le pays est occupé par des criminels à plus de 80%. Seuls les corridors Bangui Douala et les menus recettes alimentent les caisses de l’Etat. Les politiques nous proposent de détruisent notre pays comme font les rebelles. Certaines personnes de mauvaise foi sont d’accord avec cette logique.

Pourquoi avoir accepté le cumul des 30 mois d’arriéré de salaire sous d’autres régimes qui avaient pourtant les moyens de payer les salaires régulièrement en temps normal? Que veulent-ils ? Que cherchent-ils ? Que demandent-ils à Touadéra si ce n’est pas son pouvoir qui les intéresse ? Il faut reconnaître en notre âme et conscience que le pays est en train de sortir petit à petit de l’ornière. Ainsi, tout le monde sans exception doit y mettre de son énergie pour que la paix revienne. Même ceux qui prétendent briquer la magistrature suprême. Alors, pourquoi en veulent-ils à Touadéra qui est en train de pacifier le pays ?

@Herman THEMONA,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE