Centrafrique/Bambari : L’Association des Ressortissants pour le Développement de la OUAKA condamne avec la dernière rigueur les récents événements survenu dans la ville

0
1241

                         COMMUNIQUE DE PRESSE N° 001/2018/ADRUK.

C’est avec consternation que tous les ressortissants de la OUAKA ont appris de sources sûres, ce jour mardi 15 mai 2018, la reprise des exactions par des milices et mercenaires de la coalition ex-SELEKA, sur la paisible population de BAMBARI au vu et au su de tous en dépit de la pseudo déclaration de « BAMBARI » ville sans armes.

On déplore depuis lundi 14 mai,  des cas d’assassinats à ciel ouvert de dizaine de femmes, d’enfants et d’hommes pourtant assignés aux camps des déplacés et vivant dans des conditions de précarité avancée depuis des années.

L’ARDUK note avec regret qu’il est inconcevable que les porteurs du projet machiavélique de la destruction de la Nation Centrafricaine, se plaisent à s’abreuver du sang humain de leurs victimes à l’heure où le gouvernement et les bonnes âmes se battent becs et ongles, et avec comme seule arme, l’appel à la paix, à la cohésion sociale, au vivre ensemble et à l’unité de la nation.

L’Association des Ressortissants pour le Développement de la OUAKA (ARDUK),  condamne avec la dernière rigueur ces actes criminels, barbares et odieux sur la paisible population de la Ouaka et de la RCA toute entière.

Par la même occasion, l’ARDUK recommande ce qui suit :

  • Au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour arrêter ce génocide ;
  • Aux Forces Internationales en mission en Centrafrique (MINUSCA) de procéder à l’application sans condition de la Résolution 2127 du Conseil de Sécurité des Nations Unies, aux fins de rétablir la sécurité en RCA en général et dans la Préfecture de la Ouaka en particulier.

Le bureau exécutif invite tous les  Ressortissants de la Ouaka résidant à Bangui à une Assemblée Générale extraordinaire convoquée pour le Jeudi 17 mai 2018 en vue d’examiner la situation qui prévaut.

 

Fait à Bangui le 15 mai 2018.

Pour le Bureau,

 Le Président

Maître PABINGUI Guy-Rufin

 

LAISSER UN COMMENTAIRE