Centrafrique : Vendredi de Vérité pour le renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale

0

Bangui, le 08 mars 18

 La seconde  séance de renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale interviendra le vendredi prochain 9 mars 2018 au cours de la session ordinaire des élus de la nation.  Il faut noter que les deux camps qui disputent la majorité des postes dudit bureau  se trouveraient présentement dans une situation que l’on pourrait qualifier de « veillée d’armes » en prélude au renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale.

En effet, d’aucuns s’interrogent déjà pour comprendre le pourquoi cette bataille rangée qui met aux prises les deux têtes de la République qui pour tant dirigent des Institutions dont la Constitution a prévu bel et bien la séparation des pouvoirs ? Certes il y’a le pouvoir Exécutif qui est patronné par le Président TOUADERA et le pouvoir législatif dont le député MECKASSOUA a, la commande. Mais les enjeux politiques font de telle sorte que l’un ou l’autre de ces deux plus hautes personnalités  peut mettre en difficulté son adversaire à partir de l’Assemblée Nationale d’où cette guerre souterraine dont seuls, les stratèges politiques peuvent comprendre les tenants et les aboutissants.

L’on apprend que certains députés d’un camp passeront ensemble la nuit de ce jeudi dans un endroit retiré pour bien peaufiner leur plan de bataille et pour éviter également d’aller en rangs dispersés dans la compétition ou encore d’être soumis aux tentations d’achat de conscience par les billets de banque ou encore par des promesses en biens de grandes valeurs. D’autres députés qui sont assoiffés de l’argent facile ont déjà reçu un acompte de plusieurs billets de 10.000F CFA avec une promesse ferme de percevoir la différence le jour J dans la salle de l’Assemblée Nationale. Aussi, ces derniers ont comme d’habitude reçu la fallacieuse promesse d’être dotés en véhicules tous neufs après avoir respecté scrupuleusement les consignes du vote.

Certains Observateurs de la vie politique nationale le renouvellement du bureau de l’Assemblée Nationale qui sauf un cas de contre temps, interviendra demain vendredi 9 mars, est décisif pour l’avenir politique du Chef de l’Etat Faustin archange TOUADERA et du Président de l’Assemblée Nationale Abdou Karim MECKASSOUA. D’autres sont septiques pour crier haut et fort du danger que court le pays au cas où les élus de la nation se permettraient de reconduire ou encore renforcer l’actuel bureau sortant en faveur du PAN. Ceci conduirait inéluctablement à blocus de la coopération russe et aux graves bouleversements politiques dont les conséquences risqueraient d’être incalculables

A suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE