Centrafrique : Quand Dologuele se fait le morse d’un cheval qui perd de vue

0

Bangui, le 21 déc. 17

Anicet-Georges Dologuelé, Premier ministre au temps de Patassé, Simplice-Mathieu Sarandji, Premier ministre au temps de Touadéra. L’argent a toujours été dépensé. 19 million, c’est quoi à côté des 10% sur les dettes de l’Etat que Dologuélé percevait en sacrifiant les fonctionnaires centrafricains.

On ne le dira jamais assez. Les Centrafricains ne veulent pas avancer dans la droite ligne du développement. Lorsqu’on s’inscrit sur le tableau d’honneur parce qu’on est sur l’échiquier, on oublie tout du passé et de son propre passé.

Est-ce cela reconstruire le pays ? Dénoncer sans honte ce qu’on a  commis hier et le rejeter sur celui qui est aux gouvernais aujourd’hui, est-il une façon de se refaire le visage pour s’auto proclamer l’opposant alors que l’heure n’est pas à une opposition ?

Le pays est à terre. Tous les efforts sont nécessaires pour sa reconstruction. Mais où allons-nous avec ses querelles intestines qui ne visent qu’à se faire les poches, au lieu de procéder à la réelle reconstruction du pays.

– 19 millions pour les toilettes de #SARANDJI à la Primature alors que le budget d’investissement de Télé Centrafrique est de 11 millions.

Voilà ce que reproche un PM à un autre PM. Est-ce anormal qu’on rétablisse des circuits sanitaire d’un important immeuble comme l’ex siège de la PETROCA, bâtit par un véritable fils du pays qui a soucis du développement de chez lui et qui malheureusement n’est plus de ce monde. Disons-le. C’est sans honte aucune : Jonathan KOE. Qui peut faire comme lui aujourd’hui ? Ce ne sera pas des énergumènes comme Anicet-Georges Dologuélé qui a pourtant utilisé le même bâtiment étant en son temps PM.

Si SMS veut réhabiliter un immeuble dans le pays, est-ce un défaut ? Combien d’hautes personnalités ont volé l’argent du pays pour aller construire ailleurs et plus précisément au Bénin où ils ont l’habitude de prendre des épouses ? Dites-nous Djotodja a fait combien d’année à la tête du pays pour se faire des beaux immeubles à Cotonou ?

Lui-même  AGD, a-t-il ne fusse qu’une, hutte à Bangui ? Où est-ce qu’il dort en ce moment ? Même se réclamant opposant principal, quel souvenir a-t-il bâtit pour le pays ? Si son papa, digne fils de Centrafrique n’avait pas construit la maison familiale au camp des Castors où logerait-il ?

– 19 millions pour les toilettes de #SARANDJI à la Primature alors que le budget d’investissement de Radio Centrafrique est de 11 millions.

C’est vraiment une honte qu’un ex PM du temps de Patassé qui a mis tout en œuvre pour sauvegarder ses intérêts avec le FMI et la Banque mondiale parce que celui lui valait ses 10%, ose se soucier de l’état de déconfiture  de la Radio et Télé Centrafrique. Qu’est-ce qu’il avait fait pour ses stations d’Etat ? Et que veut-il que ce qu’il n’avait pu faire, que les autres fassent aujourd’hui ? Ce n’est pas cela être un opposant responsable.

Franchement ça nous met mal à l’aise de porter des jugements contre ceux-là qui pensent mieux faire alors qu’ils n’ont jamais rien fait pour le pays.

Le Potentiel Centrafricain,

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE