La COD-20 ou la coquille vide de Ezingo Biani ?

0

Bangui, le 23 mars 22

La Coalition de l’Opposition Démocratique (COD20), vient une fois de plus de démontrer aux yeux de l’opinion nationale et internationale qu’elle ne mène pas une bonne politique en Centrafrique, si ce n’est pas de duper le peuple Centrafricain et de militer toujours du mauvais côté pour que la RCA s’enfonce continuellement dans la crise qui ne dit pas son nom. Le FARE 2011 et aujourd’hui nous nous sommes retrouvés avec la COD20, une coalition dont ses fondements se basent sur l’appui aux groupes armés, notamment la CPC que dirige un certain François Bozizé et ses acolytes depuis N’djamena.

Après deux jours de l’ouverture officielle du dialogue républicain, l’un des leaders de la COD20 qui se retire de ses assises, claque la porte de l’entité politique qu’il soutenait mordicus. Avant de rendre officiellement sa démission de ce groupe des politiciens « antirépublicains », la COD20 a radié Cyriaque GONDA de  ses  rangs pour des raisons infondées, voire des motifs qui ne cadrent avec  la réalité.

Bien que les autres membres de la COD20 aient pris part  à la tenue de ses assises, d’autres leaders qui soutiennent toujours les leaders viennent d’annoncer que dans les jours qui suivent, Aurélien Simplice Zingas va être chassé de leur milieu. La CRPS de Me Nicolas Tiangaye a pris une position mordicus pour qualifier la COD20 d’une association des assoiffés du pouvoir.

Ö COD20 ! Pourquoi l’absence des leaders de la CPC te fait percer les cœurs  alors que c’est une simple association des criminels? Le peuple Centrafricain se rend compte clairement  que nous avons à faire à  un groupe des politiciens qui sont sans foi ni loi et qui ne militent pas pour le développement de leur pays mais pour des intérêts égoïstes. Ils ne veulent que  leurs intérêts personnels et non celui du peuple Centrafricain qui pourtant est souverain. Au moment où les Centrafricains se retrouvent dans la maison de la représentation du peuple pour « laver leurs linges sales » comme dans les pays à bonne moralité avec les valeurs ancestrales,  les leaders de la COD20 créent de troubles afin de saboter ce processus, de donner l’impression aux yeux de tout le monde que le dialogue républicain en cours n’est qu’une simple rencontre, et que la COD20 ne va pas céder à ses pratiques qui visent à enfoncer le pays dans l’instabilité militaro-politique.

La COD20 se présente comme un groupe des gangsters politiques qui rame à contre-courant de toutes les initiatives voire les efforts qui se font pour remettre le pays sur le rail de la stabilité et du développement. L’opinion nationale et internationale est prise à témoin avec ce qui se passe actuellement à l’heure où  les travaux en commission de ce dialogue vont bon train. La COD20 crée toujours les désordres dans tous les sens et finalement, nous comprenons que cette plateforme politique va droit au mur et se dirige véritablement vers son éclatement, sa dissolution et disparition. Ce qui est sûr, après la clôture de cette assise, nous allons assister à une nouvelle configuration politique et la COD20 n’aura certainement  aucun individu en son sein.

@JLG