Centrafrique : Présélection de dix filles en prélude à l’élection «Miss Bangui 2021» qui se tiendra le 8 mars prochain

0

Bangui, le 04 mars 21

L’année 2021, est une année de redécollage définitif sur tous les plans en République centrafricaine. Face aux efforts déployés par le Président de la République, Faustin Archange Touadéra, son gouvernement et les partenaires privilégiés de rebâtir une nation diversifiée, pluriethnique, unie et prospère, ne sont plus à en douter. Le partenaire privilégié de la République centrafricaine qui appui le pays sur le plan militaire, c’est-à-dire la Russie, veut diversifier cet appui dans le domaine culturel, comme elle a toujours prouvé.

En prélude à l’élection «Miss Bangui 2021» qui aura lieu le 8 mars prochain, dix (10) filles sur 14 qui répondent aux critères définis, sont présélectionnées par un comité de jury, le 28 février dernier à Bangui. Ceci, en présence de la Présidente du Comité de «Miss Bangui 2021», Mme Service née Gbokou Jihane Gaëlle et Jean Christophe Robembé, respectivement Présidente et Vice-président du comité. Cet évènement a vu également la présence d’une forte délégation de la mission russe en Centrafrique, conduite par Monsieur Alexandre.

Il sied d’indiquer que le thème retenu pour ledit évènement est : «La femme centrafricaine autour de la paix». Le concours Miss Bangui est un évènement qui vise à valoriser les filles centrafricaines dont leur âge varie de 18 à 25 ans, mesurant au moins 1,70 cm avec un niveau d’étude supérieure. La lauréate sera directement retenue pour la finale «Miss Centrafrique». Ce concours dans ce contexte, est une occasion de célébrer la paix et le vivre-ensemble. Cependant, un accent particulier sera mis sur la recherche et l’importance de la paix en RCA.

A travers ce concours, le ministère des Arts, de la Culture et du Tourisme veut lancer un message fort à l’endroit des groupes armés sans foi ni loi, à déposer les armes et à cultiver la paix. Car, la paix est le socle du développement d’un pays.

La sélection finale se tiendra à l’Hôtel Ledger Plazza, le 8 mars prochain. A en croire M. Jean Christophe Robembé, « cet évènement n’est pas la première et la dernière. ». C’est pourquoi, il a demandé à des filles qui n’ont pas eu la chance d’être qualifiée de garder espoir et de tenter leur chance prochainement pour être retenues. Il a exhorté cependant ces filles qui n’ont pas été retenues à travailler davantage pour que l’année prochaine, qu’elles puissent participer à cette compétition.

Ce dernier n’a pas manqué de rendre un hommage mérité à l’endroit de la mission Russe en Centrafrique, qui ne cesse de prêter mains fortes au gouvernement centrafricain. «On reconnaît les vrais amis dans des moments difficiles. Au moment où la République centrafricaine traverse un moment difficile de son histoire, et que les partenaires Russes ont décidé de nous accompagner dans ce processus, d’abord à partir de l’évènement tel que «Miss Bangui», le champ d’action va s’élargir au niveau des provinces pour que la prochaine édition soit vraiment nationale.  Donc, nous félicitons cette coopération qui est très dynamique qui est vivante pour qu’ensemble qu’on puisse résoudre la crise centrafricaine», a-t-il soutenu.

Pour Mlle Fall Kati Djiana, âgée de 19 ans, qui mesure 1 mètre 70 et pèse 55 kilos, qui fait partie des retenues, à l’issue de cette présélection, «Si je serai «Miss Bangui 2021», je ferai de la paix mon cheval de bataille comme l’a toujours fait le Président de la République, Professeur Faustin Archange Touadéra qui ne cesse d’appeler les Centrafricains à cultiver la paix, la réconciliation et le vivre-ensemble».

Pour Alexandre, Manager de l’ITR de la mission Russe qui se trouve en Centrafrique, a remercié infiniment l’organisation de ce concours qui, malgré les moments difficiles que les pays traversent, il a comme impression que la République centrafricaine a intérêt à aller de l’avant, en présentant ses potentiels culturels sur tous les plans, afin de montrer aux yeux du monde ce qui est de plus beau en RCA. «Je viens de voire de très belles et jolies filles centrafricaines. J’espère que parmi ces belles filles, il y aura un jour la Miss du monde», a-t-il lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.