Centrafrique : Le terroriste Ali Darassa dans la ligne de mire d’être éliminé par ses propres frères mercenaires

0

Bangui, le 09 novembre 19

La fin du mercenariat du peul nigérien Ali Darassa tire à sa fin dans les heures qui suivent. Fixé par les garants et les facilitateurs de l’accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) qui sont prêts à le frapper pour ses crimes perpétrés dans les régions Est du pays, ce sanguinaire de guerre est en mauvaise odeur de sainteté vis-à-vis de ses propres amis criminels, notamment le MPC d’Alkatim Mahamat, le FPRC de Nouradine Adam et le 3R de Souleymane Sidi alias Sidiki.

Bien que signataire de l’APPR, Ali Darassa et ses mercenaires recrutés de partout, lancent des opérations criminels contre les populations centrafricaines à Kouango, Gbokologbo, Mobaye, Zangba, Bangao, Gambo, Mingala, Nzako, Djéma, Obo et Bambaouti.

Ce dernier se permet d’aller jusqu’à nommer des autorités administratives, soi-disant, ces fonctionnaires qui gouvernent désormais sa préfecture fantôme de Bambouti. Face à cet acte criminel qui vise à défier l’autorité de l’Etat voire remettre en cause tous les efforts consentis pour stabilité le pays.

Dans un communiqué signé d’Alkatim Mahamat, il n’en est pas question ce sulfureux Ali Darassa se croit comme un petit roi qui, continue avec son aventure terroriste, et il est temps de le foudroyer pour que le pays soit en paix. Ali Darassa, est fixé dans la loupe de ces groupes armés cités ci-haut qui se sont préparés pour le neutraliser avec tous ces éléments sur toute l’étendue du territoire national. C’est pour dire que la fin des heures d’Ali Darassa est comptée au bout du doigt.

A suivre…

@Herman THEMONA,

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE