Centrafrique : Le Gouvernement résolument engagé pour la mise en place des Unités Spéciales Mixtes de Sécurité

0

La mise en place des Unités Spéciales Mixtes de Sécurité résulte des arrangements sécuritaires transitoires de l’Accord Politique pour la Paix et la Réconciliation en République Centrafricaine du 06 février 2019. Ledit accord stipule à l’article 16: « Les parties s’engagent, dès la signature du présent accord, à mettre en place des unités spéciales mixtes de sécurité pour une période transitoire initiale de vingt-quatre (24) mois et placées sous la supervision de l’Etat-major des Forces de défense, et pourront solliciter l’appui technique de la Minusca ».

Bien que les parties signataires aient conclu qu’elles entrent de plein droit en fonction soixante (60) jours après la signature dudit accord, plusieurs mois se sont écoulés laissant douter de la réelle volonté de la mise en place de ces structures. Cela s’explique en partie par le non respect des engagements par les groupes armés signataires de l’accord qui se sont caractérisés par des violations répétitives constituant ainsi des obstacles majeurs des USMS.

A cela s’ajoute l’entêtement des chefs des groupes armés à s’accaparer vaille que vaille du commandement desdites USMS. Malgré ces obstacles, le Gouvernement n’a pas baissé les bras et s’est résolument engagé à prendre le taureau par les cornes afin de menées des actions concrètes en faveur de la mise en place des USMS. Ainsi, deux décrets ont été signés par le Président de la République, Chef de l’Etat portant respectivement création des USMS et régime spécial des USMS le 29 mars 2019.

De même qu’un arrêté a été pris le 04 juillet 2019 portant création du Comité Stratégique de pilotage des USMS. Le tout, pour offrir un cadre juridique à ces nouvelles structures qui doivent contribuer à la protection et à la sécurité des populations civiles, renforcer l’ordre public et sécuriser les couloirs de transhumance. Le Lieutenant-colonel Freddy Johnson SAKAMA, Sous-chef d’Etat-major des Armées chargé des Opérations a été désigné Président du Comité Technique qui a la lourde responsabilité de la gestion des USMS. A ce stade, les choses avancent bien à en croire l’exposé fait le samedi 05 octobre dernier par celui-ci et relatif au point de situation sur les USMS devant la mission conjointe Union Africaine, Nations-Unies et Union Européenne en présence du Premier Ministre Firmin NGREBADA lors d’une séance de travail à la Primature.

Selon le Lieutenant-colonel Freddy Johnson SAKAMA, la formation des formateurs de la première USMS Nord-Ouest basée à Bouar dans la Préfecture de la Nana-Mambéré a été faite ainsi que les travaux d’aménagement du site d’instruction avec l’appui de la Génie Minusca. La cérémonie de mise en place des USMS sera présidée dans les tous prochains jours à Bouar par le Président de la République, Chef de l’Etat. Cependant des défis restent à relever notamment le Gap du financement des USMS à recouvrer, l’établissement des listes des FDS qui vont participer aux USMS ainsi que celles des ex-combattants et enfin, l’épineuse question d’armement des ex-combattants.

En tout cas, l’opérationnalisation des USMS est partie malgré l’incrédulité de certains détracteurs qui tiennent toujours à voir tout en noir les actions en faveur de la paix du Président de la République et de son Gouvernement.

@Bienvenu ANDALLA, 

LAISSER UN COMMENTAIRE