Centrafrique/Assemblée Nationale : Assisterons-nous à un vrai résultat de l’enquête sur l’affaire de 40 millions ?

0

Bangui, le 17 juillet 19

Pendant que l’Exécutif par le biais de son locateur Pr Faustin-Archange Touadéra se sacrifie de corps et âme pour la paix, la sécurité et le bien-être social, le législatif de son côté ne fait qu’accoucher le déshonneur suite aux comportements antivaleurs que font preuve certains élus de la Nation.

L’actualité oblige ! Les centrafricains ont les yeux rivés sur le résultat de l’enquête diligentée contre trois députés mis en cause dans l’affaire de corruption (40 millions, ndlr). Franchement parlant, le ridicule ne tue pas pour certains, alors que la honte est plus grave que la mort. Sous d’autres cieux ce qui est pathétique ailleurs, c’est le contraire en RCA.

La dignité est à notre avis, est le respect de soi-même, c’est-à-dire de son corps, de sa culture et de sa patrie bien-sûr ! Force est de constater qu’au jour d’aujourd’hui, la maison du peuple et certains élus de la Nation se lancent dans de pratiques mafieuses pour leurs intérêt égoïstes. L’aspiration de la dignité humaine ne se repose pas certes, dans les accoutrements, ni dans les voitures de luxes, mais elle exige aux citoyens les principes de bien-être commun qui s’opposent à l’intérêt des clans et qui ne garantit pas ce qu’on appelle l’Unité Nationale.

Ainsi pour mettre fin à ce fléau, il est important que la commission qui est chargée d’enquêter sur cette affaire doit-être impartiale, vraiment indépendante et ne doit céder à aucune pression quelconque.

Selon les informations en notre possession, des billets de banque seraient en circulation pour étouffer cette affaire. D’après une source digne de foi, certains membres de cette commission auraient réussi de menaces qui viennent de…Comprenez-y !

A ce jour, les centrafricains ne sont plus naïfs comme certains y croient.

A vrai dire, l’expérience à démontrer que dans de pareilles luttes certains députés sont prêts à sacrifier la tête des uns pour sauver les siennes.

Cependant, la RCA a beaucoup souffert et il nous faut des Hommes responsables, transparents et engagés pour afin, sauver le seul héritage, la RCA, que le feu président Barthélemy-Boganda nous a laissé.

A suivre…

 

                                                                        @Bienvenu Andalla              

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE