Centrafrique : Le problème en pénurie de carburant résolu par le gouvernement

0

La ville de Bangui et ses environs ont connu ces derniers temps, ces insuffisances en carburant. Face à la situation, le Département de l’Energie et de l’Hydraulique par la voie de son ministre Herbert Gotran Djono Ahaba, a annoncé le mercredi 12 juin 2019 que, des camions citernes en provenance du Cameroun seront arrivés à Bangui en vue du renforcement des dépôts pétroliers de cet or noir afin que sa crise soit résolue.

Djono Ahaba, dans une déclaration faite à la presse, a indiqué que : « Depuis quelques jours, nous avons enregistrés 45 camions citernes qui sont arrivés au dépôt Kolongo », a-t-il rassuré tout en soulignant que : « les commandes faites avant l’incendie de SONARA au Cameroun continue d’être acheminées sur Bangui par camion-citerne ».

Aux usages des engins roulants, le ministre Herbert Gotran Djono Ahaba de consigner que des mesures ont été prises par le gouvernement pour trouver des solutions définitives à ces désagréments connus à travers cette pénurie. « Des actions sont en train d’être menées pour permettre aux marketeurs de continuer à assurer l’approvisionnement régulier du pays », dira le patron du Département de l’Energie tout en expliquant qu’ « une cargaison de 3000 mètres cube contenant du super de type Jet A1 et du gas-oil est en chargement au Congo Kinshasa pour remonter sur Bangui ».

A l’endroit des revendeurs qui en profite de l’occasion pour faire la spéculation, le ministre a saisi l’opportunité  de clarifier que les spéculations par les vendeurs à la sauvette ne sont pas autorisées. Et donc, les mesures ont été prises pour réglementer la distribution dans les stations-services.

A ce sujet, le Djono Ahaba a exhorté l’Agence de Régulation des Prix des Produits Pétroliers (ASRP) de tout mettre en œuvre pour que le ravitaillement soit équitable au niveau des consommateurs et que les choses soient gérées pour que l’approvisionnement des populations réponde aux attentes de toute la population.

Il convient de rappeler que depuis plus d’une semaine, la ville de Bangui traverse une crise de carburant. La baisse de l’Oubangui mais aussi l’incendie de la raffinerie de SONARA de Limbé au Cameroun en sont les raisons. Des longues queues se font encore observées dans les différentes stations de la place. Cette pénurie impacte aussi bien sur l’économie nationale que sur les activités de la population.

 

@Bienvenu Addalah

LAISSER UN COMMENTAIRE