Centrafrique/ Addis-Abeba : Bangui a les yeux rivés sur le PM Firmin Ngrébada

0

Bangui, le 19 mars 19

La réunion d’évaluation d’Addis-Abeba poursuit son cours après son ouverture le lundi 18 mars 2018. Au menu de cette rencontre convoquée par les facilitateurs du dialogue entre le gouvernement et les groupes armés, il a été question d’en discuter sur les points qui ont soulevé les agissements sur la mise du gouvernement d’union nationale et les aboutissements dudit Accord de paix signé.

Comme suivi par les centrafricains et autres observateurs de la vie politique, la rencontre d’Addis-Abeba est très capitale pour la sortie définitive de la crise centrafricaine. Le Chef de la délégation gouvernementale est toujours le premier ministre Firmin Ngrébada qui, après la signature de l’accord de paix signé, est félicité par l’ensemble de la population centrafricaine ainsi que la communauté internationale.

Cette fois-ci, la rencontre qui se tienne en ce moment à Addis-Abeba en Ethiopie, est une dernière opportunité et le dernier espoir pour qu’un terme soit mis à ces tractations qui se poursuivent à l’heure actuelle. Les discussions vont bon train avec les débats qui tournent autour de la question politique, concernant la gestion inclusive des affaires de l’Etat en Centrafrique.

En Centrafrique, tout le monde suit ce qui se passe à Addis-Abeba et que lepotentielcentrafricain.com dans ses enquêtes et à travers son correspondant qui se trouve sur place en Ethiopie, fait état de ce qu’il est question d’élargir le gouvernement-contesté. Mais, s’il est question d’élargir ce gouvernement, c’est une logique d’apaiser les tensions qui se trament à l’heure où nous sommes.

Le premier ministre Firmin Ngrébada à qui, le peuple centrafricain lui place toutes ses confiances, gère la situation comme cela a été le cas avec la signature de l’accord de Khartoum.

Même s’il est question de prolonger le gouvernement, on ne doute pas de ce qui va arriver dans les jours qui suivent. Plusieurs département  sont à scinder en deux tels que : Celui de l’Urbanisme ; des Finances ; l’Economie…Bref.

Firmin Ngrébada tel que nous le connaissons, ne va pas décevoir ses compatriotes qui avec cette rencontre d’Addis-Abeba, ramènera ses compatriotes signataires dudit Accord. En fin de compte, c’est la paix et la stabilité voulus par le président Faustin-Archange Touadéra qui est nécessaires. Le retour d’Addis-Abeba sera une très grande victoire avec le PM Firmin Ngrébada dont le peuple en est fière.

@Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE