Centrafrique : exclusive ! N’guendet finalement rattrapé par la justice pour détournement de plus de 3 milliards

    0

    Bangui, le 08 févr.-19

    C’est une exclusivité provenant de source judiciaire. Le président fondateur du parti RPR et ancien président du Conseil National de Transition, Alexandre-Ferdinand N’guendet est rattrapé par la justice de son pays. L’homme doit dans les jours à venir, donner les éclaircissements sur sa gestion à l’époque de la transition dont celui-ci avec la complicité de certains de ses proches, a commis trop de bavures.

    C’est sur rapport de la Cour des Comptes déposé au Parquet général que N’guendet a été convoqué le vendredi 08 février 2019. A en croire l’information sur le contenu de ce rapport qui a été glissée à la Rédaction de lepotentielcentrafricain.com par une source judiciaire sûre, l’enquête de la Cour des Comptes sur la gestion de l’Assemblée Nationale à l’époque de la transition tire à sa fin et qu’il fait mention d’une malversation hautement volumineuse dont N’guendet en est l’auteur principal, soutenu par certains de ses proches, notamment les membres de son Cabinet de l’Etat, les membres du bureau et certains agents où de missions mafieuses leur ont été confiées, occasionnant ainsi la disparition dans la fumée de ces importantes sommes d’argent estimées à plus de 3 milliards FCFA.

    La même source de préciser que le Doyen des juges, a notifié à N’guendet le document de sa mise en examen, disant son placement sous contrôle judiciaire. Selon les textes en vigueur en matière judiciaire, N’guendet qui vient d’être rattrapé par la justice centrafricaine, est interdit de tout mouvement hors du territoire national.

    L’ancien président du CNT doit donc à cet effet, situer les autorités judiciaires sur les fonds dilapidés pendant son règne pour que la justice soit rendue.

    A suivre…

    Hervé BINAH,

    LAISSER UN COMMENTAIRE