Centrafrique :Révélations sur les évènements armés survenus dans la nuit du 18 au 19 juillet dans le quartier KM5 de Bangui

0

Bangui, le 21 juillet 18

Dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier 2018, des tirs nourris d’armes lourdes et automatiques ont été entendus dans l’enclave musulmane du KM5 dans le 3ème arrondissement de Bangui qui demeure sous contrôle des groupes d’auto-défense.

Au lendemain de ces événements, la Mission des nations unies en Centrafrique (Minusca) a déclaré ne pas savoir réellement ce qui s’est passé dans cette partie de la capitale alors que certaines organisations de la société civiles ont fait état de trois (3) personnes tuées et sept (7) autres blessées.

Dans nos investigations, il ressort que l’origine de ces événements se trouve dans une action de vengeance des parents d’une femme musulmane que les éléments du chef milicien FORCE avaient tué au mois de juin dans ce secteur du KM5. Ainsi pour se venger les parents de la victime sont allés acheté deux armes mitrailleurs dans le Nord du pays par le concours d’un chef séléka.

D’autres sources indiquent que l’origine de ces événements de KM5 résulte dans un conflit entre deux groupes d’auto-défense notamment celui dirigé par FORCE et l’autre d’un autre Chef milicien nommé APO qui depuis toujours entretiennent une certaine rivalité dans le KM5.

Hervé Binah,

LAISSER UN COMMENTAIRE