Centrafrique : Un ancien Ministre auteur d’acte d’incivisme écope d’une gifle d’un élément de sécurité

2

Bangui, le 01 mars 18

Monsieur Samuel RANGBA, ancien Ministre centrafricain en charge des Affaires Etrangères a ét victime vendredi dernier 30 mars 2018, d’un coup de gifle porté contre sa personne par un élément de la gendarmerie qui était en poste à la hauteur de la station service des Martyrs dans le cadre de la règlementation de la circulation pour la circonstance des festivités de l’an2 du Président de la république Faustin Archange TOUADERA qui se déroulaient à quelques 100 mètres de là au stade 20 mille places.

Selon les témoignages des personnes qui étaient sur le lieu de l’incident, il ressort que c’est le refus catégorique de M. RANGBA d’obtempérer les injonctions du gendarme qui a poussé ce dernier à agir de la sorte. Voilà un acte d’incivisme d’une haute personnalité qui pense à tort d’être au-dessus de loi en foulant au pied les règles sécuritaires mises en place pour les cérémonies où le Chef de l’Etat assiste.

Nous poursuivons nos investigations pour nous permettre d’accéder aux détails de ce dossier auprès des personnes concernées.

Affaire à suivre !!!

 

2 Commentaires

  1. Cet acte d’incivisme autoriserait-il ce gendarme à administrer une cinglante claque à cette autorité? N’y a t-il pas un autre moyen dans ce pays de discipliner les gens que l’usage de la force? Et quand le moralisateur de la vie en société qui est le journaliste parle de cette manière, c’est tout simplement regrettable. Cependant, à ce qu’il n’ignore, à chacun son tour chez le coiffeur. Quand on sait que les forces de l’ordre ne tardent de manger les journalistes à la sauce au vinaigrette et aux fines herbes, des commentaires pareils sont bons pour la poubelle!

LAISSER UN COMMENTAIRE