Centrafrique : Une offensive doit être lancée contre les rebelles de la CPC qui accentuent les crimes à Kouango et Bria

0

Bangui, le 23 févr. 21

Les forces de défense et de sécurité et leurs alliées qui sont déterminées à reprendre les zones menacées par les rebelles de la CPC, continuent de mener leur offensive afin de libérer totalement le pays. Après avoir chassé ces criminels dans plusieurs localités, leurs actions se poursuivent pour que certaines régions, notamment celles du Centre-Est et du Nord-Ouest n’y soient plus menacées.

Aux grands maux, les grands remèdes a-t-on coutume de le dire. La preuve tangible de l’action de bravoure des forces gouvernementales et leurs alliées, se manifeste de nos jours par  la libération de plusieurs villes de la préfecture de la Ouaka, sans oublier les autres.

A en croire les informations qui nous sont parvenues ce 21 février 2021, les mercenaires de la CPC accentuent leurs forfaits sur les populations, sachant pertinemment que les FACA et leurs alliées vont les neutraliser dans les jours qui suivent : « Le temps n’est plus à la négociation. Il s’agit maintenant de traquer jusqu’à la dernière énergie, tous les rebelles de la CPC qui veulent renforcer leur base arrière dans la ville de Kouango », a témoigné une source locale.

A Kouango, on nous signale plusieurs dégâts commis par ces rebelles de la CPC qui s’apprêtent à quitter la localité avant l’arrivée des FACA. Ces multiples dégâts sont constatés également dans les villages Ngadia, Bombala, Bangao, Liotto, Bianga, Pendé et bien d’autres.

C’est la peur de la mort qui pousse les rebelles de la CPC à perpétrer leurs crimes sur les populations civiles ? C’est sûr ! « Ils veulent la violence, c’est le moment plus que  jamais de prouver à ces hommes que nous sommes forts et puissants. Nous sommes très fiers de nos forces loyales qui se battent pour nous libérer du joug de ces criminels », A témoigné un habitant de Ngakobo, joint par notre Rédaction.

Selon les mêmes informations envoyées par notre correspondant depuis Bria, les rebelles de la CPC plient leurs bagages pour se retirer de la ville, ayant entendu l’avancée des FACA qui contrôlent déjà la ville d’Ippy et qui poursuivent leur offensive. De toutes les façons, c’est la fin de l’aventure terroriste de la CPC qui se pointe déjà. Bonjour aux dégâts des FACA contre ces criminels.

@Thomson,

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.