Centrafrique : Le soutien indéfectible au duo Touadéra-Ngrébada concernant l’Accord de paix qui conduit le pays vers un lendemain meilleur

0

Bangui, le 17 juin 19

L’Accord politique de paix et de réconciliation (APPR) qui a été signé entre le gouvernement et les 14 groupes armés le 06 février 2019, porte du fruit avec la stabilité qui se fait remarquer peu à peu sur toute l’étendue du territoire national.

Alors qu’en dépit de ces avancées significatives, bien appréciées par la communauté internationale, certains décousus fustigent cet Accord de paix par tort. Les choses sont claires et très positives pour l’intérêt de la nation. Les groupes armés signataires de cet Accord sont en ordre pour ne pas dire aux gardés à vue et respectent les clauses qui sont contenues dans ledit document.  Aujourd’hui, les partenaires techniques et financiers qui se font drainer dans le pays à répétition, tiennent le même langage : soutenir l’Accord de paix pour sa mise en œuvre effective par les parties signataires.

Le président Faustin-Archange Touadéra qui vient de participer à une rencontre internationale en Europe (Pays-Bas, Haye), a fait une virgule de son retour en France. Ce dernier, dans un entretien accordé à la chaîne France24, a indiqué clairement que l’Accord de paix reste la seule issue de sortie définitive de la crise centrafricaine.

Le président Touadéra ne passait pas par mille chemins pour exhorter les centrafricains à s’en tenir à cet Accord qui a permis à ce que le pays retrouve son environnement d’antan. On ne peut plus mâcher les mots quand à ce qui concerne la lettre de noblesse qu’on doit adresser au duo Touadéra-Ngrébada qui n’agisse pas en perte pour la cause de leurs compatriotes.

La vision du président Touadéra pour la stabilisation de son pays est une réalité avec ce que nous assistons dans tous les domaines, entre autres, la sécurité, la santé, l’éducation, l’économie et la situation humanitaire qui sont à un niveau exponentiel. Le Chef de l’Etat a fait croire et a donné sa parole que son régime traduit dans les faits. L’Accord de paix est une aubaine qui va changer le pays d’ici la fin du premier mandat présidentiel, en attendant que…

In fine, les centrafricains qui sont convaincus de ces réformes voire la volonté politique qui guide Touadéra, son premier ministre Ngrébada et le gouvernement, soutiennent toujours cette action et détermination qui a fait de la RCA, un pays respecté à l’échelle internationale à travers tous les domaines qui sont en marche.

@Hervé BINAH,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE