RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE / LETTRE OUVERTE DU PRÉSIDENT HAROUNA DOUAMBA A EMMANUEL MACRON

0

LU POUR VOUS!

MONSIEUR LE PRÉSIDENT EMMANUEL MACRON, VOUS ÊTES JEUNE ET VOUS SAVEZ BIEN QU’IL Y A UNE VIE APRÈS LE POSTE DE PRÉSIDENT.

VOTRE DISCOURS À LA TRIBUNE DE L’ONU CONCERNANT LA SOUVERAINETÉ DES PAYS EST HYPOCRITE, NE VOUS LAISSEZ PAS GUIDER PAR CES VIEUX RENARDS QUI ONT LES MAINS REMPLIES DU SANG HUMAIN.

DITES À VOTRE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES,
JEAN YVES LE DRIAN D’ARRÊTER DE SURVOLER LA RCA POUR SE RENDRE À BRAZZAVILLE ET NDJAMENA DANS LE BUT
D’EMPLIFIER LA CRISE CENTRAFRICAINE ET CELA REND VOTRE VOLONTÉ HYPOCRITE.

Excellence monsieur le Président, qu’est-ce que la souveraineté d’un pays pour vous? La RCA est-elle une sous-préfecture de France ou un pays? Aviez-vous obtenu une signature de L’ONU mettant la RCA sur tutelle de la France ? L’âge avancé de Jean Yves le Drian n’a-t-il pas un impact sur votre mandat ? Vous ne constatez pas que vos paroles publiques ne sont pas non seulement respectées mais elles sont toutes soutenues bizarrement par Jean Yves le Drian ?

Excellence monsieur le Président, ne vous laissez pas intimider par les vieux renards qui vous entourent. Vous êtes en ce moment le Président Français et juste après vous redeviendrez citoyen Français. J’ai été là pour vous dès vos premiers pas politiques et cela peut se vérifier sur nos pages.

Mais je serai avec la grâce de Dieu, s’il me protège de tous les mercenaires qui ont été mis à mes trousses, le premier qui vous prendra pour responsable des prochains morts en Centrafrique.

Votre vie de citoyen Français risque d’être entachée par des séries de poursuites et votre image risque d’être ternie. Cher Président Macron, dites non à tous ces crimes en RCA et laissez le Président Touadéra travailler pour son peuple, laissez au Président Touadéra, votre Collègue, sa LIBERTÉ ET SA SOUVERAINETÉ. Vous verrez qu’il vous proposera des partenariats gagnant gagnant, pour le bonheur des peuples français et Centrafricains.

Excellence monsieur le président, nous avons longtemps travaillé pour installer en Afrique et en Europe, une grosse Stratégie de communication très efficace juste pour défendre le droit du peuple Africain et la souveraineté de nos pays. Je peux vous garantir que si nous lançon une campagne vous concernant pour votre soutien à la déstabilisation de la RCA, vous pouvez dire à dieu à votre prochain mandat, car c’est par la communication que vous avez pu prendre le déçu sur vos adversaires.

Monsieur le Président, jusque-là nous estimons que vous allez mettre en pratique cette rupture de la vieille politique France Afrique qui occasionne des milliers de morts dans la plupart des pays francophones.

Voilà pourquoi, nous restons à croire et à vous donner la chance de vous démarquer de vos prédécesseurs comme Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, François Mitterrand qui sont considérés par les Africains comme des criminels. Excellence monsieur le Président Macron, la RCA est votre teste, vous libérez la RCA des groupes armées et terroristes en donnant un message fort à N’Djamena, nous allons vous aider non seulement à obtenir des partenariats de respect avec nos pays, mais aussi et surtout vous aider pour votre prochaine réélection. Pour continuer dans votre démarche d’une Afrique respectée par l’Occident.

Monsieur le président, dites à Jean Yves le Drian qu’il respecte nos dirigeants. Rappelez votre ministre des Affaires étrangères à l’ordre et au respect du peuple Africain. Dites à Jean Yves le Drian que la RCA n’est pas sous tutelle de la France, que le document n’a pas été signé par L’ONU. Monsieur le président, votre ministre des affaires étrangères à besoin d’une retraite, il est déconnecté de la réalité. Jean Yves le Drian doit faire attention à ses propos qui blessent tout un continent et cela est très dangereux pour votre carrière politique.

Excellence monsieur le président Macron, la RCA, est votre examen de passage Africain non seulement, mais pour votre prochain mandat, laissez-moi vous rassurer que l’Afrique sera très active dans les prochaines élections présidentielles en France, nous sommes déjà prêts, Excellence, ne doutez pas de mes dires, nous pouvons vous aider à vous faire respecter sur le Continent Africain, nous pouvons amener nos peuples à vous faire confiance mais cela dépend de vous et surtout de vos décisions concernant la RCA.

Excellence monsieur Macron, je le dis et je le répète, nous allons vous attribuer les prochains morts en RCA et nous prenons le monde entier à témoin. Me concernant, je ne fais que jouer mon rôle de libérateur.

Harouna Douamba, président de l’Ong internationale ANA. A partager

LAISSER UN COMMENTAIRE