Centrafrique/Km5 : Quand le Collectif de la diaspora centrafricaine vole au secours des populations avec un lot des médicaments

    0

    Bangui, le 24 août 18

    une vue des dons en médicaments

     C’est hier Jeudi 23 Août 2018, que le collectif de la diaspora centrafricaine a officiellement remis aux populations de l’enclave musulmane du quartier PK5 qui se trouve dans le troisième (3e)  arrondissement de Bangui, un lot de médicaments pour la prise en charge gratuite de la santé de ces populations.

      Ces kits sanitaires sont constitués  entre autres, des médicaments de soins de première qualité, des appareils pour la vérification des tensions artérielles et tant d’autres.  La cérémonie de remise de ces équipements s’est déroulée à la Municipalité de cette localité en présence de plusieurs invités, notamment le  Représentant du Maire de ladite circonscription, le Chef du quartier de Gbaya-Dobia  M. Ibrahim BALA et  sans oublier les trente-cinq (35) Chefs des quartiers et Chefs des Communautés  des différentes contrées qui ont pris part d’une manière active à la présente cérémonie.

    Plusieurs discours ont marqué l’événement.  Dans son mot de circonstance, le Représentant du Maire du 3e Arrondissement  s’est  réjoui de la tenue de cette cérémonie qui marque une nouvelle ère en ce qui concerne la prise en charge des populations les plus vulnérables et sinistrées  du pays.

    Toutefois, l’Orateur a  saisi l’opportunité pour congratuler le collectif de la diaspora centrafricaine qui  a posé ce geste louable en volant au secours des habitants de sa circonscription. Il a en outre rappelé d’une manière succincte les difficultés que  les habitants de cette contrée sont à l’heure actuelle confrontée après les crises répétitives entre autres le manque de soin de qualité, l’insécurité, car a-t-il souligné cette circonscription PK5 de Bangui ne dispose pas encore d’un commissariat  de police, ni des services de recouvrements des fiscalités (Impôts) et d’autres services de base…  Pour terminer, l’intervenant  a exhorté  les populations du PK5 à mettre en valeur les idéaux de  la cohésion sociale, pour une cohabitation pacifique entre les filles et fils du pays et pour une libre circulation des biens et des personnes et le vivre ensemble.

    Pour sa part, M. Remy ALAZOULA  président du collectif de la diaspora centrafricaine a mis un accent particulier sur le geste que son institution vient de poser à l’endroit des habitants du quartier PK5 en ces termes « Il s’agit de remplir une mission que le collectif de la diaspora centrafricaine à l’étranger a décidé de me confié, cette mission consiste de voler  à la rescousse des populations de  cette partie de Bangui qui ont connues des souffrances avec des crises répétitives  en mettant a leur disposition des médicaments de première nécessité » a-t-il-expliqué. Pour Mme  l’une des habitantes du quartier PK5 n’a pas hésité un seul instant de vanter les mérites  de cette action« Nos rêves sont devenues une réalité aujourd’hui, dans d’autres pays du globe comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal les fils du pays à l’étranger volent au secours de leurs compatriotes en difficultés, mais  nous ne pouvons qu’encourager et remercier de tout cœur  le collectif de la diaspora centrafricaine pour cette action salvatrice »a-t-elle-soulignée.

    Il faudrait préciser que les populations du quartier PK5, l’unique enclave musulmane de la capitale ont été plusieurs fois victimes des exactions des groupes d’auto-défense entre autres, les factions de Djamous Alias « Force » et des nommés YOU et APO d’autres criminels endurcis et la plupart de ces malfaiteurs échappent depuis belle lurette encore aux instances judiciaires du pays. Le moins que l’on puisse dire est que pour l’heure, le collectif des centrafricains de la diaspora veut de-facto mettre la priorité dans le volet social en vue de voler au secours des populations les plus vulnérables du pays car, selon le président d’autres actions sont prévues dans l’arrière-pays et plus particulièrement dans la localité de Yamboro dans la commune de Bimbo.

    Bienvenu ANDALLA,

     

    LAISSER UN COMMENTAIRE