Centrafrique : Echec du conclave des extrémistes séléka à Kaga-Bandoro

0

Bangui, le 19 avril 18

De sources fiables des milieux séléka, leur conclave de Kaga-Bandoro qui a réussi pour tant à regrouper toutes les fractions des ex-séléka dont les extrémistes leaders Nourredine Adam, Abdoulaye Hissen et Al Kathim a finalement accouché d’une souris.Selon ces sources, les principaux points de discorde entre ces fauteurs de troubles et ennemies du peuple centrafricains sont entre autres, la marche sur Bangui et le partage du gâteau.

En effet, concernant le premier point qui porte sur la marche sur Bangui, les représentants d’Ali DARASS, SIDIKI et BAHAR se sont opposés catégoriquement en déclarant que le moment n’était pas opportun car il fallait que leurs patrons soient impliqués personnellement dans une telle décision de haut niveau. C’est là où l’on comprend aisément la guerre de leadership qui oppose toujours Nourredine Adam à Ali DARASS d’une part, et celle qui oppose Al Kathim à Oumar BAHAR et SIDIKI d’autre part.

Concernant le second point de discorde qui porte sur le partage du gâteau, il ressort que les Chefs des mercenaires qui sont payés au Tchad et au Soudan ont mis la barre haut en exigeant la somme de 10 millions de francs CFA par mercenaires. Alors que l’on apprend que c’est total de 500 mercenaires qui sont achetés pour les besoins de la cause.

Après cet échec, l’on se demande déjà sur le plan B de ces ennemies de la république qui viennent d’échouer lamentablement à leur mission qui vise un seul et unique but qui est celui de destituer les institutions nationales.

Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE