Centrafrique : Médecins sans frontières menacée à Bria

0

Bangui, le 07 décembre 17

Communiqué

Des secours médicaux d’urgence à nouveau entravés : une ambulance de MSF menacée à Bria Le 4 décembre 2017, une ambulance de Médecins Sans Frontières (MSF) transportant un blessé du site de déplacés de PK3 jusqu’à l’hôpital de Bria, où l’organisation soutient le service de pédiatrie et la prise en charge chirurgicale des blessés, a été interpelée par des hommes armés. Ceux-ci ont braqué leurs armes sur l’ambulance refusant que le blessé soit conduit à l’hôpital. L’incident s’est terminé sans heurts, mais le blessé n’a pu être transféré. « Notre travail consiste à apporter des soins médicaux gratuits à ceux qui en ont le plus besoin, ceci indépendamment de leur origine, de leur croyance ou de leur affiliation politique, » rappelle Anne-Marie Boyeldieu, cheffe de mission pour MSF en RCA. « Nous ne pouvons pas le faire si nos équipes sont menacées. » Afin de préserver un minimum d’assistance médicale et humanitaire en temps de conflit, il est essentiel que les structures et le personnel médical soient respectés, que le passage des ambulances soit facilité et que toute personne malade ou blessée puisse avoir accès à des soins médicaux. Ceci pour le bien de tous. « Nous demandons instamment à toutes les forces armées présentes dans la région, et tout particulièrement à leurs chefs ou responsables hiérarchiques, de faciliter le travail du personnel médical en laissant circuler les ambulances, et en laissant passer toute personne malade ou blessée qui tente de rejoindre nos structures, » ajoute Anne-Marie Boyeldieu. « Nous rappelons également qu’un combattant blessé, n’est plus en mesure de se battre. Selon le droit international humanitaire, il a aussi le droit d’être soigné. » Le blessé a finalement été examiné et pris en charge par un médecin de MSF le 5 décembre au matin. Sa vie n’est pas en danger.

NB : MSF est une organisation humanitaire qui travaille en République centrafricaine depuis 1997. Ses équipes constituées de personnels internationaux et centrafricains offrent des soins médicaux gratuits à ceux qui en ont le plus besoin dans les régions de Bria, Bangui, Kabo, Batangafo, Alindao, Bossangoa, Bambari, Paoua, Carnot et Zemio. L’organisation est neutre, indépendante et impartiale.

2017.12.06_Bria_entrave ambulance. French

LAISSER UN COMMENTAIRE