COOPÉRATION CHINE-CENTRAFRIQUE: VISITE Á BANGUI DU VICE-PRÉSIDENT DU COMITÉ NATIONAL DE LA CONFÉRENCE CONSULTATIVE POLITIQUE DU PEUPLE CHINOIS

0

Bangui, le 24 avril 19

A l’invitation du Président de l’Assemblée nationale de la République centrafricaine, M. ZHENG Jianbang, Vice-président du Comité National de la Conférence Consultative Politique du Peuple chinois (CCPPC) sera à Bangui du 24 au 26 avril 2019, a appris la rédaction de MEDIAS+ d’une source diplomatique chinoise à Bangui (CCPPC).

Au regard de la qualité officielle de la personnalité invitée, il n’y a pas de doute que cette visite rentre dans le cadre du renforcement de l’amitié entre les parlements chinois et centrafricain et, partout, de la coopération sino-centrafricaine en général. Mais qui est l’hôte de marque des Centrafricains?

  1. ZHENG Jianbangest l’une des24 personnalités élues le mercredi 14 mars 2018 aux postes de Vice-président du 13e Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), l’organe consultatif politique suprême de la Chine, lors d’une réunion plénière de la première session.

Né en janvier 1957, M. ZHENG Jianbang est vice-président exécutif du Comité central du Comité révolutionnaire du Guomindang de Chine (le Parti nationaliste chinois, le plus vieux des 9 partis politiques existants et reconnus en République populaire de Chine, créé en 1912 par Sun Yat-sen et présent aujourd’hui à Taïwan), et vice-président de la Fondation Soong Ching Ling, une fondation chinoise qui œuvre dans les domaine de la culture, des sports, des loisirs, de l’environnement, des arts, du tourisme, du social. La Fondation Soong Ching Ling de Shanghai a reçu en septembre 2018 le Certificat d’honneur du Top 30 des organismes de bienfaisance de collecte de fonds publics émis à Beijing, capitale de l’Empire du Milieu. A Shanghai, son adresse est la suivante:

Fondation Shanghai Soong Ching Ling

369 North Shaanxi Road, Shanghai 200040, Chine

Tél: +86 21 6253 0253

Fax: +86 21 64333740

Site Web:   http://www.ssclf.net

La Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) est une organisation issue du Front uni patriotique dirigé par le Parti communiste chinois (PCC). Elle a été créée à Beijing en septembre 1949, soit quelques jours sinon quelques heures seulement avant la proclamation de la République populaire de Chine par Mao Zedong le 1er octobre 1949. Il s’agit également de l’institution permettant aux partis démocratiques, aux groupements populaires et à tous les milieux sociaux de participer au gouvernement du pays et de délibérer sur les affaires d’Etat.

Ainsi, « pour renforcer la coopération entre les ethnies, les partis, les milieux sociaux et les démocrates indépendants, et accélérer l’édification socialiste, l’État effectue des consultations générales auprès des divers milieux avant de prendre des décisions concernant les mesures d’importance capitale », lit-on dans sa loi organique originelle.

Lors de sa première session, Mao Zedong proclamait que la CCPPC exercerait les fonctions de l’Assemblée nationale  provisoire jusqu’à l’ouverture et l’installation de la toute première l’Assemblée nationale populaire (APN) élue au suffrage universel en 1954. La CCPPC cesse alors d’exercer les fonctions de l’APN mais continue d’exister comme Front uni, une sorte de Sénat.

A la différence des autres Sénats du monde, la CCPPC est une conférence de coopération multipartite et de consultation politique, regroupant les membres du PCC et ceux des partis démocratiques, des démocrates sans parti, des représentants des organisations populaires, des diverses ethnies et de tous les milieux, des représentants des compatriotes de Taïwan, de Hong Kong et de Macao les villes spéciales autonomes, des représentants des Chinois d’outre-mer rapatriés, et des personnalités invitées…

On le voit, la CCPPC est un véritable creuset de la cohésion sociale en Chine, de part sa composition et sa mission.

  1. ZHENG Jianbang est un grand ami de l’Afrique et des Africains, toujours prêt à se rendre en Afrique à la moindre occasion qui se présente. C’est lui qui avait représenté le président chinois Xi JINPINGen septembre 2018 à l’investiture du président malienIbrahim Boubakar Keïta, en qualité d’envoyé spécial du chairman chinois.

A M. ZHENG Jianbang et sa suite, nous souhaitons une bienvenue et un bon séjour en Centrafrique.

Cyrus-Emmanuel Sandy, Coordonnateur National du Réseau des Journalistes et Médias Centrafricains pour l’Initiative « La Ceinture et la Route » (RJMCR) cyrussandy@yahoo.com

Source: MEDIAS+

 

LAISSER UN COMMENTAIRE