Centrafrique : Touadéra à Birao, Côme Assan à l’honneur

0

Bangui, le 07 novembre 17

Côme Assan Ministre du commerce et de l’Industrie

La taille ne fait pas l’homme. Il est court de taille, svelte de grosseur, mais très grand, vraiment grand d’esprit et d’innovation. Il s’appelle Côme Assan. C’est lui le ministre résident de la Vakaga. Il a juré par ses vieux démons que Touadéra qui a été pratiquement plébiscité dans la Vakaga devrait devenir le Président de la République. C’est fait. Touadéra est le présentement l’incontestablement élu des populations de la Vakaga, grâce à celui-là.

Le déplacement du Président Toaudéra à Birao  a surpris plus d’un. Personne n’a osé accepter que le président de la République puisse s’hasarder dans une zone qui lui serait hostile.  Il l’a osé et revenu sans trop de grave dommage.

Côme  Assan,  l’artisan de ce déplacement en est sorti vraiment grandi. C’est cela être tenace. Cette ténacité a permis à une population qui se croyait lâchée par ses   dirigeants de pouvoir s’exprimer de vive voix et présenter ses problèmes qui se résument en une absence de la présence du corps étatique dans la localité. Cette absence est vivement marquée par la carence d’enseignants à tous les niveaux (primaire et secondaire), de soignants au niveau des hôpitaux et ce qui est considéré comme anachronique à cette ère de développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, c’est l’absence de structures de téléphonie mobile pour permettre une liaison communicationnelle entre Birao et Bangui.

Le Chef de l’Etat a déclaré avoir pris très bonne note et a instruit le ministre résident qui n’est autre que Côme Assan à tout mettre en œuvre pour que ces trois principaux problèmes soient rapidement réglés en faveur d’une réelle mise en confiance des populations locales. Côme Assan a donc la main libre pour voir avec ses collègues ministres en charge des secteurs concernés. Tout est donc parti pour que Birao ne soit plus un petit coin oublié de Centrafrique. Donc plus raison d’un incongru mécontentement.

Patrick Brian MOGANI

LPC,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.