Centrafrique : Attaque à la grenade d’un bar ravive la tension à Bangui

0

Bangui, le 13 nov. 17

Dans la nuit du samedi 11 novembre, des hommes sur une moto ont largué une grenade dans le bar « carrefour de la paix » lors d’un concert de l’artiste Ozaguin d’Amour. Le premier bilan de l’attentat fait état de 4 morts et d’une vingtaine de blessés. Au lendemain de ce drame, une partie du 5e, 3e et 6e Arrondissement est dans la panique.

La prolifération d’armes de guerre et leur détention illégale sabotent les efforts de paix en Centrafrique. Profitant d’un concert au  bar « carrefour de la paix » dans le 5e Arrondissement, des hommes non identifiés ont largué une grenade dans le bar « carrefour de la paix » lors d’un concert de paix.

Cette attaque a été condamnée par le Ministre de la Sécurité Publique, le Général Henri Wanzet Linguissara. Il a déploré « 4 morts et 20 blessés ». Selon le premier flic de la RCA il s’agit de « véritable manipulation ». Nul ne connait l’identité des assaillants. « Ceux qui ont jeté cette grenade sont venus vers Miskine après leur forfait, ils sont partis vers le rond point 5e, mais on ne sait pas s’ils sont allés vers le KM5 ou vers l’aéroport. Ce sont les enquêtes qui vont définir », a déclaré le Ministre de la sécurité publique.

Ce drame perpétré dans un secteur qui a souffert des affres du conflit ravive la tension dans la localité entre les communautés. Depuis ce matin, les boutiques du marché Mamadou Mbaïki n’ont pas ouvert leurs portes : Un air qui nous rappelle les moments sombres de la crise à Bangui.

Pour contenir les groupes armés qui veulent découdre, le Ministre de la Sécurité et des Forces de l’ordre appuyés par les Casques Bleus de la Minusca ont installés des check-point.

RJDH

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.