Centrafrique : Le MCD s’insurge contre les velléités putschistes de Bozizé qui est pris en otage par le KNK

0

Bangui, le 15 janv. 20

Le Mouvement Centrafrique Debout (MCD) par le canal de son coordonnateur Zama Javan, a fait une déclaration ce 14 janvier 2019. Déclaration laquelle, le dit Mouvement qui soutient les actions du président Touadéra, en clarifiant les lanternes du peuple centrafricain, s’insurge contre les velléités obscures et putschistes des partisans du parti KNK de François Bozizé qui vient de rentrer par la petite porte en Centrafrique.

Zama Javan qui qualifie les partisans du KNK d’ingrats vis-à-vis du président Touadéra, n’a pas passé par le dos de la cuillère pour éveiller les lanternes du peuple centrafricain sur les mensonges grossiers et les informations qui circulent ces derniers temps concernant les troubles que préparent les leaders du KNK.

En effet, le MCD a indiqué que des militaires en retraite voire proches de Bozizé sont recrutés et patrouillent dans le quartier Nord de Bangui, notamment les quartiers Sassara, Pk11, Voundambala et qui terrorisent les populations qui habitent dans ces localités. En plus de cela, les antibalaka sont mobilisés depuis l’arrière-pays pour se positionner actuellement et font les mêmes agitations. Pour quel but ces individus sont mobilisés et pour quelle cause ?

Le MCD dénonce ces attitudes mafieuses qui cachent beaucoup de chose, notamment le projet de déstabilisation du pouvoir de Bangui. Javan Zama a profité de l’occasion au nom du MCD pour dire aux partisans du KNK de ne pas induire l’ancien président Bozizé en erreur, car ce dernier est retourné au pays et n’est pas inquiété par qui que ce soit, mais pourquoi ceux qui l’entourent lui prodiguent des mauvais conseils qui visent à mettre le pays à feu et à sang ?

Des gens sont recrutés et préparent pour porter atteinte à la sûreté de l’Etat et le peuple centrafricain ne veut plus de la guerre dans le pays. Le président Touadéra en arrivant au pouvoir n’a pas aucune intention de nuire à aucune personnalité politique.

Concernant le point de presse organisé ce jour 14 janvier 2019 par le KNK en son siège, le MCD a relevé trois points, entre autres, l’allégation mensongère que les partisans du KNK prolifèrent sur l’audience non tenue entre le président Touadéra et François Bozizé. Pour le MCD, le KNK évolue de coq à l’ane et dans l’esprit de mensonge, dit que c’est le Directeur de Cabinet du président Touadéra, Obed Namsio qui leur a proposé de maintenir ces conditions sur la sécurité de François Bozizé, raison laquelle, ces critères de rencontre de KNK ont été formulés. C’est un mensonge au nom d’une personnalité, a affirmé Zama Javan.

L’entourage de Bozizé l’amène en bateau et le MCD s’insurge contre ces genres de comportement et d’agissement. Le président Touadéra fût premier ministre de Bozizé bien sûr ! Celui-ci a mérité de servir son pays pendant cinq comme premier ministre et il y’a aucune raison de dire qu’il a été le cuisinier de Bozizé ou aujourd’hui en tant que président de la République, il doit servir aux ordres de Bozizé.

Le peuple centrafricain en a marre et a tant souffert de François Bozizé et ses partisans. Pourquoi, les partisans du KNK veulent seulement lier Bozizé à leur parti politique ? C’est juste pour chercher des alibis pour semer le trouble dans le pays. Ce sont des comportements qui ne concourent pas au retour de la paix dans le pays et les partisans de KNK doivent changer la manière de faire la politique pour la stabilité et le développement du pays et non de chercher par toutes les voies et moyens à faire plonger le pays dans le chaos.

@Bienvenu ANDALLA, 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE