Centrafrique : Michel Djotodia remercie le président Touadéra pour sa volonté d’unir les centrafricains et de pacifier le pays

0

Bangui, le 11 janvier 20

Michel Djotodia Am-Nondroko a été reçu le 10 janvier 2020 au Palais de la Renaissance par le président Faustin-Archange Touadéra après son retour à Bangui. Après six années d’exil à Cotonou au Benin, Michel Djotodia qui a chassé François Bozizé du pouvoir, s’est entretenu avec le numéro un centrafricain, sur la situation socio-politique de la RCA.

Au sortir de l’audience, Michel Djotodia a déclaré que : « Vous savez chez nous en Afrique, il y a des traditions. Lorsque tu viens au village, la première des choses, c’est de venir saluer le chef peut-être qu’il a des conseils à te donner et, ça été le cas ». C’est une occasion pour lui de remercier le Chef de l’Etat Faustin-Archange Touadéra qui a accepté qu’il revienne au pays, car il pouvait bien refuser sa demande de retour au pays.

Ce qui, selon Michel Djotodia, témoigne de la volonté du président Touadéra à unir toutes les filles et tous les fils du pays aux fins de le pacifier. « Merci pour cela ! Et j’en ai profité pour lui présenter mes vœux du nouvel an de vive voix et au peuple centrafricain », A déclaré Djotodia tout en félicitant le président Touadéra dans la gouvernance du pays avec les avancées significatives enregistrées dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord politique de paix et de réconciliation (APPR).

Soulignons également que lors de cette rencontre avec le président Touadéra, Djotodia a présenté sa nouvelle médaille, car dorénavant, il est ambassadeur permanent pour la promotion de la paix et de la stabilité dans son pays. « Je suis venu parce qu’il y’a des avancées politiques. Donc il faut que je vienne aussi avec ma pierre de la pacification de la RCA. Le peuple centrafricain ne veut plus qu’il ait une rébellion dans ce pays-là, car il en a assez marre. Nous voulons la paix, car sans la paix, nous ne pouvons pas construire notre pays. Il faut laisser ce peuple en paix pour se lever et travailler », A-t-il conclu dans sa déclaration.

@Bienvenu ANDALLA

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE