Centrafrique : Le vote du projet de loi finances pour l’exercice 2020 par les députés, un grand exploit de Dondra et son équipe

0

Bangui, le 01 décembre 19

Henri Marie DONDRA Ministre des Finances et du Budget

Les élus de la nation ont approuvé le projet de loi de finances pour l’exercice 2020, présenté et défendu par le ministre des Finances et Budget, Henri-Marie Dondra le vendredi 29 novembre 2019. Accompagné de son équipe du département, le ministre Dondra a traduit une fois de plus dans les faits que toutes les stratégies sont déjà engagées pour rationaliser les dépenses de l’Etat, de façon à promouvoir le bien-être de la population et garantir le fonctionnement optimal des services publics.

Au total, c’est 104 voix qui ont voté ce projet de loi de finances, car ce budget de l’Etat pour l’exercice de 2020, est orienté vers les dépenses de qualité, résultant d’une programmation rigoureuse en tenant compte des priorités, notamment le renforcement de la paix, de la sécurité, de la justice, la relance de l’économie, la cohésion sociale, la bonne gouvernance et l’action humanitaire. Ce budget est estimé à 282,98 milliards de FCFA et les charges totales sont estimées à 293,61 milliards de FCFA. Le solde global est donc déficitaire de 10,62 milliards FCFA, représentant 0,7% du produit intérieur brut. Le solde primaire est également déficitaire de 35, 74 milliards de FCFA, correspondant à 2,4% du produit intérieur brut.

Ce projet est le fruit d’un travail professionnel dont fait preuve le ministre Dondra et tous ses collaborateurs, qui s’emploient dans le dynamisme pour faire avancer le pays, en faisant tout pour que la croissance économique du pays soit toujours en expansion. C’est dans cette optique que dans ce budget pour l’exercice de 2020, certaines enveloppes accordées à certains services publics sont purement supprimées, à cause de leur manque de rentabilité économique et financière.

Ces services publics sont entre autres, ACER, ACPH, AGDRP, ARSEA, ORGEM, et 100 logements. Le ministre Dondra est toujours ce bon élève qui ne fait que parler de lui par les actions. Sa détermination pour la réussite de la feuille de route qui lui est confiée, le ministre Dondra convainc constamment dans sa manière de gérer le département des finances, car il a fait de l’assainissement des finances publiques, la transparence et la rentabilité, son cheval de bataille.

@Hervé BINAH, 

LAISSER UN COMMENTAIRE