Centrafrique : Zoom sur la Station Radiotélévision de Qingdao

0

Bangui, le 26 nov. 19

Les journalistes et professionnels des médias centrafricains en séminaire en Chine ont eu l’occasion de séjourner dans la ville de Qingdao, dans la Province de Shandong au nord-est du pays, du 15 au 22 novembre 2019. Ils ont visité le 18 novembre 2019 matin la Maison de la Station de la Radiotélévision de Qingdao (Qingdao Broadcasting and TV Station News Center), cette belle ville touristique et commerciale située au bord de la mer.  L’objectif de cette visite est non seulement de voir de visu cette maison de la Radiotélévision municipale mais aussi de s’informer sur l’organisation, le fonctionnement et l’expérience de cet organe de presse au service du public.

Le Directeur adjoint de l’institution, M. Wang Wen ke entouré de certains de ses proches collaborateurs, a fait découvrir à ses hôtes quelques structures de sa maison avant de s’entretenir avec eux dans la salle de conférence.

Les journalistes et professionnels des médias de la République centrafricaine ont visité tour à tour le 13e étage de l’imposant bâtiment où se trouvent les différents compartiments de la Station de la radio et de la télévision de Qingdao, et notamment la salle de la rédaction, les studios, la régie, la salle technique et la salle de monitoring. Le 13è étage comprend le Centre de la production radiophonique.

Dans la salle de rédaction, deux courts métrages ont été projetés dont un reportage sur la ville de Qingdao, et un autre sur l’Initiative « La Ceinture et la Route », à partir du suivi de l’itinéraire de l’ancienne Route de la soie, reportage fait par 22 journalistes de ladite station dans 6 véhicules qui leur ont permis d’aller dans 12 pays situés le long de la Route de la soie ancienne, pour un total de 20 000 km parcourus en 72 jours.

Après, la délégation centrafricaine a été conduite au 19e étage où a eu lieu un échange entre les hôtes et M. WANG Wen ke. Très ravi de cette visite de ses confrères et amis venus de la lointaine République centrafricaine (en chinois « tchoung féï »), le patron de la radiotélévision publique de Qingdao a fait extérioriser son sentiment par ces termes: « Nous sommes au début de l’hiver, c’est en ce moment que nos amis de la République centrafricaine viennent nous visiter et en vous voyant, je reçois la chaleur de l’Afrique ».

Mais avant de présenter son institution, M. WANG Wen ke a fait un bref aperçu sur la situation géographique de la ville de Qingdao, située au nord-est de la Chine, auprès de la mer. Une ville qui a une superficie de 6000 km2 et une population de plus 10 millions d’habitants. Sa position géographique et le plus grand port qu’elle dispose ont fait d’elle une ville touristique et commerciale de la Chine en général et de la Province de Shandong en particulier.

Sur le plan économique, M. WANG Wen ke a indiqué que le PIB de Qingdao de l’année 2018 est de 120 milliards de yuan (la devise chinoise), et que la ville vient en 4e position sur le plan économique après Pékin, Shanghai et Hong Kong.

S’agissant de la Station de la radiotélévision municipale, la radio a été créée en 1949, l’année de la fondation de la République populaire de Chine par Mao Zedong, tandis que la télé a été créée en 1971. Le nombre du personnel est de 1600 employés dont 40% de femmes. Le recrutement du personnel se fait à l’interne selon des critères et procédures bien définis, et à chaque fois que le besoin se fait sentir. Un minimum de diplôme de licence dans tous les domaines est exigé, mais pas seulement dans les domaines de la communication ou du journalisme, il y a aussi des techniciens de la radio et de la télévision, des informaticiens, etc.

Le système mis en place, est celui du « multimédia » consistant à la fusion de la radio, la télévision, l’Internet, les réseaux sociaux, les nouvelles applications, etc. Toutes les compétences dans ces domaines  travaillent ensemble. De la sorte, c’est la même information traitée que tout le monde diffuse à travers les différents canaux précités. Ainsi, il n’y a plus de différence entre les médias traditionnels et les nouveaux médias, et les journalistes sont polyvalents. On parle alors de « multimédias », synonyme de « polymédias » ou « omnimédias ».

La Station de la radiotélévision de Qingdao émet en 6 fréquences (dont FM 107.6 et AM 1377) et diffuse des émissions dans les domaines de l’actualité, l’économie, la culture, le sport, le transport, la musique, l’enfance…

Les 6 chaînes et fréquences couvrent à 100% les populations et grâce à ce plateau, on parle aujourd’hui de la convergence des médias en Chine, convergence qui a rendu beaucoup visible le travail qui se fait tant au niveau local que régional, national et international, a déclaré M. WANG Wen ke.

La récente organisation à Qingdao de deux grand évènements a contribué à la renommée de la ville et de sa Station de radiotélévision. Il s’agit d‘abord du Somment des chefs d’Etat et de gouvernement de  tenue en 2018 l’Organisation de la Coopération de Shanghai (SCO, Shanghai coopération organisation) en avril 2018, et la célébration du 70è anniversaire de la création des Forces navales chinoises (ou la marine nationale) cette année. La couverture médiatique de ces deux grands évènements a aussi fait montée la cote de popularité de la Station de la radiotélévision de Qingdao. Ceci, grâce à une subvention exceptionnelle reçue de la Municipalité de Qingdao, chose rare puisque les revenus qui font fonctionner la maison des médias publics de la ville proviennent essentiellement des publicités.

A propos justement et répondant à une question du Coordonnateur national du RJMCR, M. WANG Wen ke a indiqué que la radiotélévision de Qingdao ne bénéficie pas de la subvention de l’Etat, quand bien même elle est un organisme public, et donc une institution qui travaille sous la direction et le contrôle du gouvernement local. « Ses ressources financières proviennent des publicités, des émissions télévisées préfinancées, des contrats signés avec certaines entreprises de la place. Parfois, elle sollicite et obtient des autorités locales une aide ponctuelle pour couvrir de grands évènements qui se tiennent dans la ville, dans la Province ou dans le pays, à l’exemple des Jeux olympiques de 2008 où la compétition de la voile a été organisée à Qingdao », déclare M. WANG Wen ke. Partisan de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion de la chose publique, il a révélé à l’assistance que le revenu annuel de l’année 2018 était de 500 millions yuan.

La Télévision de Qingdao (QTV) est lauréat de neuf (9) prix des meilleures nouvelles, émanant aussi bien du gouvernement central que du gouvernement provincial de Shandong. Ce qui dénote des bonnes prestations de cette entreprise de presse publique.

En termes de coopération, M. WANG Wen ke a indiqué que son institution travaille en partenariat avec des entreprises de presse d’autres pays, dont les journalistes viennent en visite en Chine. Il s’agit surtout des Egyptiens, des Sud-africains, des Zimbabwéens, des Seychellois, et vis versa.

WANG Wen ke a saisi l’occasion pour mettre en exergue la nouvelle politique du gouvernement chinois fondée sur l’Initiative « La Ceinture et la Route » en se référant au forum de l’Organisation de la coopération de Shanghai tenue l’année dernière à Qingdao au cours duquel le président Xi Jinping a mis beaucoup d’accent sur la nécessité de promouvoir cette initiative qui rapproche les peuples dans la paix, la sincérité et un esprit gagnant-gagnant, et qui ne cesse d’enregistrer des succès depuis son lancement officiel en 2013 comme proposition de programme de coopération internationale entre les pays, les Etats, les peuples et les continents.

D’une manière générale si la Station de la radiotélévision de Qingdao est devenue une référence aujourd’hui, c’est grâce au savoir-faire du personnel, à la qualité des équipements et au soutien des autorités politiques de la municipalité, de la province et du pays tout entier qui lui ont permis de se faire écouter au-delà de ses frontières et d’être capable de se prendre en charge elle-même. Un exemple à suivre.

Guy Marcelin Nzingazo Toyoro, Chargé des Relations en matière de Coopération du Réseau des Journalistes et Médias Centrafricains pour l’Initiative « La Ceinture et la Route » (RJMCR), à Qingdao (Chine)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE