Centrafrique : Désiré Bilal Nzanga Kolingba désavoué par les députés du parti RDC pour ses actes dictatoriaux

0

Bangui, le 05 novembre 19

L’actuel président du parti le Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC), Désiré Bilal Nzanga Kolingba serait sur le point d’être destitué ? C’est du moins ce qui se mijote en ce moment au sein dudit parti politique. Désavoué par certains cadres du parti, notamment l’ensemble des députés qui lui reprochent certains comportements dictatoriaux dans la gestion du parti, Désiré Kolingba n’est plus en odeur de sainteté, car il fait preuve de transfuge politique, comme si le parti est un bien familial.

Tout est parti d’une décision unilatérale prise par Désiré Kolingba de faire sortir le RDC de la majorité présidentielle. Cette décision qui est l’œuvre d’un manque de respect les membres du bureau politique, haute trahison, et la politique du ventre, a révolté les députés du RDC qui, dans un communiqué signé le 28 octobre 2019, le groupe parlementaire du RDC composé des députés Annette Lamine, Etienne-Nathan Godenaha, Gabin Mbolifouefelé, Anatole Ndémagouda, Mathurin Massikini, Augustin To-Sah-Benza, et René Constant Ngbondo, a décidé de rester dans la majorité présidentielle laquelle, la décision a été portée à la connaissance de Désiré Kolingba.

Car, Désiré Kolingba a convoqué une réunion du bureau politique pour annoncer une décision unilatérale, personnelle et en contradiction avec les textes de leur parti pour exiger le retrait du RDC de la majorité présidentielle, alors qu’une telle décision devrait être prise unanimement à l’occasion d’un congrès.

Tout en réaffirmant leur attachement au parti RDC, les députés du RDC ont déclaré qu’ils soutiennent les actions des autorités du pays, en restant dans la majorité présidentielle et d’autres actions politiques pourront être diligentées le comportement dictatorial de Désiré Kolingba. A suivre donc !

@Hervé BINAH,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE