Centrafrique : Le ministre Régis Lionel Privat Dounda hausse le ton face à la gestion des fonds octroyés par le gouvernement pour les matchs de football

0

Bangui, le 05 novembre 19

??

Le ministre de la jeunesse et des sports, M. Régis Lionel Privat Dounda a présidé ce 04 novembre 2019, dans la salle de conférence dudit département, une réunion de mise au point, regroupant les membres du Comité des compétitions nationales et internationales dont Arsène Daniel Ngrépayo et Daniel Nzéwé, le sg de la fédération centrafricaine de football Simplice Guiamba et ceci, en présence des journalistes.

Au menu de cette réunion, il est question de faire le point les fonds décaissés par le gouvernement pour la gestion des matchs internationaux, notamment le match aller RCA vs RD Congo et le match forfait RCA vs Säo Tomé. Ces fonds chiffrés à hauteur de 55 millions de FCFA ont été gérés, par le Comité des compétitions, mais il semblerait que la gestion n’est pas aussi orthodoxe, en ce qui concerne les dépenses voire la surfacturation par la Fédération centrafricaine de football des prix des chambres de l’hôtel Gloria voire les fausses factures émises par cet établissement hôtelier.

En effet, certaines nouvelles circulent sur les réseaux sociaux qu’il y’a malversation au sein du Département que dirige le ministre Dounda. Malversation liée à la gestion du match comptant pour le match éliminatoire du CHAN. C’est pour éclairer les lanternes du public que le ministre a jugé mieux de confronter les membres du comité et ceux de la fédération, notamment son secrétaire général qui s’est défendu en lieu et place du président de la fédération qui n’était pas de la partie. Pourquoi n’est-il pas venu ? Le secrétaire général dira que ce dernier aurait un souci de santé.

En faisant le récapitulatif de tous les matchs internationaux joués depuis qu’il a été nommé à la tête du Département, le ministre Dounda a eu à faire le point sur les fonds donnés par le gouvernement. Mais, là où le problème se pose, c’est le match contre le Säo Tomé qui n’a pas été joué et les fonds doivent être restitués. Malheureusement, la fédération a rétrocédé que 3 millions et quelques. En plus de cela, la fédération a fait parvenir encore des factures au département pour paiement, à la grande surprise du ministre Dounda.

Après avoir entendu attentivement les deux parties convoquées qui se sont balbutient dans leurs propos sur la gestion des fonds, le ministre Dounda a rassuré que des mesures coercitives seront tombées, car il s’agit du denier public. « Je me suis assigné la responsabilité de travailler avec rigueur, respect et de suivre les instructions qui me sont données par le Chef du gouvernement et le président de la République. Vous allez comprendre dans cette affaire qu’il y’a des comportements qui ne sont pas républicains. Le rôle qui est le mien, est celui de travailler en toute transparence. Dans les prochains jours, la fédération de football va s’arranger à être juste dans ses dépenses engagées voire ses propositions. La fédération via le Comité va s’organiser à payer les factures impayées. Le reliquat des 55 millions de FCFA doit être reversé au Trésor public », A expliqué le ministre qui s’étonne des dépenses effectuées si un match n’est pas joué ! Pour lui, rien ne sera laissé et les grandes décisions seront prises en vue de la transparence dans la gestion des affaires publiques.

@Herman THEMONA,  

LAISSER UN COMMENTAIRE