Centrafrique : Le retrait du parti RDC de la majorité présidentielle est un non-évènement selon un cadre du MCU

0

Bangui, le 28 oct. 19

Le parti Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) par la voix de son président Désiré Nzanga Kolingba, se dit désormais ranger du côté de l’opposition. Une déclaration qui aurait été faite lors d’une réunion du bureau politique tenue à Bangui. Ce retrait qui n’étonne personne, fait suite au pleurnichement vain de Désiré Kolingba auprès des autorités de Bangui, sollicitant des postes ministériels. Le parti RDC a annoncé qu’un communiqué sera rendu public pour rendre officiel leur prise de position.

Désiré Kolingba du RDC qui est sollicité par les leaders du mouvement E Zingo Biani, notamment Abdou Karim Meckassoua, Gervais Lakosso, Anicet-Georges Dologuélé, Jean-François Akandji, Alexandre-Ferdinand N’guendet…propose d’accepter leur offre pour qu’ils mènent ensemble une lutte contre la quiétude du peuple centrafricain.

Selon les rumeurs qui nous sont parvenues après la réunion du bureau politique du RDC, les raisons évoquées pour ce retrait de la majorité présidentielle, ce serait la non-prise en compte de leurs exigences politiques par le régime en place et que, le RDC est réduit en seconde position des partis de la majorité présidentielle. La dernière raison évoquée, ce serait la vision politique du RDC qui rame désormais à contre-courant de celle du MCU du président Touadéra.

A en croire le vent d’information qui circule du côté de MCU, le parti politique du régime de Bangui, le retrait du parti RDC est un non-évènement qui leur fait ni froid et ni chaud. Le RDC, indique l’un des cadres du MCU, est un parti politique qui est responsable de ses actes qui n’a d’ailleurs aucune incidence sur l’évolution du parti MCU ni celle du régime en place.

Entre temps, il semblerait que la prise de position de ces leaders du RDC n’est pas appréciée par certains militants et autres partisans qui sont prêts et s’arrangent à quitter la barque du RDC comme tel en est le cas récemment pour plusieurs partis de l’opposition, entre autres, l’URCA de Dologuélé, le RPR de N’guendet, le Chemin de l’Espérance de Meckassoua…à suivre donc !

@Bienvenu ANDALLA,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE