Centrafrique : Le député Aurélien-Simplice Zingas baigne dans la délation, absurdité pour nuire au président Laurent Ngon Baba

0

Bangui, le 26 oct. 19

Le député de Mobaye 1, Aurélien-Simplice Zingas persiste et signe pour la déstabilisation du Bureau de l’Assemblée Nationale que dirige Laurent Ngon Baba. Le député Zingas-Kongbelet vient de lancer une campagne médiatique contre Ngon Baba, en divaguant sur les réseaux sociaux que son groupe parlementaire « chemin de l’espérance » a été corrompu par une somme de 800 milles fcfa et que lui, Zingas, l’a restitué publiquement à Ngon Baba. Quel mensonge !

En vérité, le président Laurent Ngon Baba avait pris la décision de maintenir le climat d’ambiance au sein du bureau de l’Assemblée nationale. C’est dans cette dynamique que le président Ngon Baba a toujours l’habitude recevoir de temps en temps, les groupes parlementaires, en vue d’échanger et écouter ces collègues.

Récemment, le président Laurent Ngon Baba a reçu tous les groupes parlementaires dont le groupe « chemin de l’espérance ». Lors de cette rencontre, le président Ngon Baba, après les échanges cardinaux, il a remis à chaque groupe parlementaire une enveloppe d’argent, en guise de sa contribution à leur caisse et ceci, en fonction de la taille de chaque groupe.

A vrai dire, le geste du président Laurent Ngon Baba a sa raison d’être. Il vous souviendra qu’au mois de mars 2019 à l’occasion de la 2e session ordinaire, le président Laurent Ngon Baba a fait ce même geste. Mais pourquoi cela n’a pas fait l’objet de tels commentaires mensongers qui se colportent actuellement cette bande à Zingas. Voilà qu’avec cette réception, Zingas n’a pas été de la partie mais ce dernier orchestre des choses au nom du président Ngon Baba, juste pour nuire à sa personne et fragiliser le bureau de l’Assemblée Nationale.

Quelle mouche a piqué Zingas-Kongbelet pour qu’il se lance dans de tel comportement contre ses collègues ? C’est un comportement inadmissible qui mérite une sanction très sévère de la part de ce Zingas qui s’affole dans tous les sens après avoir été chassé la fois dernière, du bureau de l’Assemblée. Avec le retour à Bangui de son mentor Meckassoua, Zingas se lance dans toutes les affaires malpropres contre le bureau de l’Assemblée nationale. De toutes les façons, des mesures draconiennes ne tarderont à être prises contre Zingas, et ce, conformément au Règlement intérieur du parlement.

@Hervé BINAH,   

LAISSER UN COMMENTAIRE