Centrafrique : Le président Faustin-Archange Touadéra veut s’inspirer du Rwanda, ce modèle voulu en Afrique

0

Bangui, le 10 oct. 19

La République Centrafricaine se prépare à un grand évènement d’ici le 15 octobre, notamment la venue attendue du président rwandais Paul Kagamé. Le Rwanda est un pays amis et frère de la RCA. Sa position au niveau continental est appréciable du point de vue socio-économique, sécuritaire…C’est pourquoi, tous les pays africains veulent copier son modèle pour le développement. A Bangui, la joie est grande pour l’annonce de la venue du président Paul Kagamé dont son frère Faustin-Archange Touadéra s’entretiendra avec lui en signant plusieurs accords de coopération.

Et juste à propos de ces accords, il y’a des dossiers intéressants à gérer pour le relèvement total de la RCA d’ici quelques années. Le Rwanda comme nous le savons tous, a traversé un moment de crise plus pire que la RCA. En 1994, le Rwanda a subi un génocide qui, après la prise de pouvoir du président Paul Kagamé, celui-ci a engagé toutes les réformes pour que son pays atteint un niveau de croissance économique indiscutable.

L’une des raisons de confiance que le peuple rwandais accorde son président Paul Kagamé, c’est la réconciliation nationale où il n’est guère de parler du conflit entre tutsi et hutu. Aujourd’hui, le peuple rwandais se forme en bloc comme en une seule personne pour bâtir leur pays. C’est cette marque de confiance que le président Touadéra veut s’inspirer depuis son arrivée au pouvoir en 2016, afin de reconstruire totalement la RCA.

La République Centrafricaine a connu une crise militaro-politique en 2013 où le tissu social s’était complètement déchiré et la cohésion sociale n’était pas au rendez-vous entre la communauté chrétienne et musulmane. Mais, Touadéra s’est mis résolument au travail pour qu’aujourd’hui, cette cohésion sociale autrefois perdue, est retrouvée et que tous les centrafricains conjuguent ensemble pour le développement de leur pays.

Le président Paul Kagamé, lors de son séjour prochain à Bangui, lancera un message fort à tous les centrafricains, dans le sens de les inviter à copier l’exemple de leurs frères rwandais qui vivent aujourd’hui en parfaite symbiose, en construisant leur pays. Bien que des importants accords dans la sécurité, défense, commerce, finances…il faut dire clairement que l’aspect concernant la réconciliation nationale est très capitale et c’est ce que les centrafricains attendent de ferme pied.

La mobilisation est forte à Bangui et l’arrivée prochaine du président Touadéra est un signe d’espoir et témoigne la ferme diplomatie agissante du président Touadéra et son frère Paul Kagamé et la République Centrafricaine profitera énormément des retombées de cette grande rencontre attendue entre les deux présidents.

@Hervé BINAH,

LAISSER UN COMMENTAIRE