Centrafrique : La relation bilatérale au beau fixe avec l’arrivée attendue du président rwandais Paul Kagamé

0

Bangui, le 07 octobre 19

Le président rwandais Paul Kagamé est attendu ce 15 octobre 2019 à Bangui. Cette visite pour la première fois en Centrafrique après sa prise de pouvoir en 1994, est un signe d’espoir pour le pays qui vient de sortir d’une crise militaro-politique qui voulait atteindre le degré du génocide rwandais. Durant la crise de 2013, le Rwanda fait partie des premiers pays qui ont répondu à l’appel de l’ONU en fournissant ses hommes à la Minusca avec un bataillon bien aguerri qui contribue à la restauration de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national.

Le Rwanda est un pays amis et frère de la RCA qui est un modèle pour le développement en Afrique. En effet, après le génocide rwandais, ce pays a pris un envol incroyable avec la détermination du président Paul Kagamé qui a mis son pays à un niveau appréciable à tous les niveaux. Sur le plan sécuritaire et économique, le Rwanda détient une performance avoisinant à celle des pays développés de l’Europe, de l’Asie et de l’Amérique du Nord.

Les autorités centrafricaines avec leur vision engagée pour le relèvement du pays dans tous les domaines, ont bien voulu sollicité l’appui du Rwanda qui est toujours prêt à voler au secours de la RCA.  Le rétablissement total de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national, la croissance économique de la RCA avec les échanges commerciaux entre les deux pays seront au menu de cette visite attendue. Les deux Chefs de l’Etat auront à signer plusieurs accords dans le domaine de la sécurité, le commerce, l’éducation et bien d’autres qui seront favorables et bénéfiques pour le pays.

Le 15 octobre 2019, le président Paul Kagamé sera bel et bien à Bangui. La relation qui est au beau fixe entre la RCA et le Rwanda est traduit depuis toujours avec les actes concrets avec l’arrivée au pouvoir du président Faustin-Archange Touadéra. Le Rwanda avec un bon nombre de troupes au sein de la Minusca qui rassure et contribue également à la sécurité des hautes autorités centrafricaines, est déterminé à accompagner la RCA pour son développement. Récemment avec l’Assemblée générale de l’ONU à New-York, le président Faustin-Archange Touadéra et son homologue rwandais Paul Kagamé se sont entretenus sur plusieurs projets visant à développer la RCA dans les années à venir.

Il convient de noter que le rapprochement de la RCA et le Rwanda est d’une part, l’œuvre d’un compatriote centrafricain en la personne de Pascal Bida Koyagbélé qui, grâce à ses carnets d’adresse et son sens du patriotisme se pointe toujours dans l’épicentre de la relation centrafricano-rwandaise. La visite attendue du président rwandais en RCA est une bonne nouvelle de la part ces populations qui auront à bénéficier de plusieurs avantages concernant l’intérêt national.

@Bienvenu ANDALLA,

LAISSER UN COMMENTAIRE