Centrafrique : Bertrand Arthur Piri condamne fermement au nom du MCU les derniers évènements de Birao

0

Bangui, le 10 septembre 19

Bertrand Arthur PIRI 2e Secrétaire Exécutive National

Le mardi 10 septembre 2019 au siège du MCU (Mouvement Cœur Uni), s’est tenue une conférence de presse, animée par le 2ème Secrétaire exécutif national, Bertrand Arthur Piri. Cette conférence a permis au membre du Bureau politique d’aborder avec les professionnels des médias, les questions relatives au fonctionnement du MCU, et de parcourir de manière générale, l’actualité. Il était entouré des membres du Bureau politique comme Evariste Gamana et Sosthène Dengbé.

Concernant les dernières attaques de Birao, le 2ème Secrétaire exécutif du MCU de préciser que celui qu’ils soutiennent tous qui se trouve être le président de la République, Faustin Archange Touadéra, c’est un homme de paix, c’est un homme de dialogue. De 2012 au début de la rébellion à 2013 moment chaud et fort à 2014 toujours tendu et vers 2015, les Centrafricains ont souffert. A un moment de l’histoire, les pauvres enfants de 6 ans, 7 ans qui n’ont rien à voir avec la politique, et qui n’ont besoin que d’aller à l’école avec leur ardoise, n’ont pu aller à l’école. Les vieilles mamans dans l’arrière-pays, notamment à Birao et autres qui voulaient simplement aller au champ et cultiver, n’ont pu y aller. Des fonctionnaires qui étaient envoyés dans l’arrière-pays à Birao et autres, ne pouvaient plus rejoindre leur lieu de service pour travailler dans l’intérêt de la nation.

C’était difficile pour se déplacer. C’était difficile pour vivre et c’est comme ça que le président de la République, quand il a prêté serment, il a dit moi, je viens tendre la main à tout le monde. La vengeance n’avance rien, la vengeance nous amène que dans la haine et la haine ne peut pas nous permettre d’avancer. Et lui, il a toujours prôné la paix, la cohésion. Il a tendu la main à tout le monde. Ce qui s’est passé à Birao est déplorable. C’est vraiment déplorable que les fils d’une même localité se lèvent pour en arriver à ce que nous avons connu. Déplore ce niveau de barbarie et condamne cela.

Aujourd’hui, nous n’avons besoin que de la paix. Que vous soyez de Birao, que vous soyez d’Amdafock, que vous soyez de Salo, que vous soyez de Béloko, que vous soyez de Bangui, que vous soyez d’où, vous êtes Centrafricains. Chacun doit vivre paisiblement et librement sur son sol, le sol de ses ancêtres. Et, c’est ce que le Cœur Uni prône et c’est comme çà que le Cœur Uni entend soutenir le Président de la République qui prône toujours la paix, la cohésion et qui rejette la haine, qui rejette la vengeance. Alors, il demande à ses frères de Birao de faire la paix. La violence n’a jamais réglé un problème dans un pays sur la terre. Vous avez vu, la première Guerre mondiale a fini autour d’une table où les gens étaient obligés de se réunir pour dire écoutez, faisons la paix.

La 2ème Guerre mondiale est terminée également autour d’une table où les gens étaient obligés de dire, faisons la paix. Aujourd’hui, nous avons connu des difficultés, le président de la République l’a dit, le Mouvement Cœur Uni soutien ce que le président de la République fait. Faisons la paix ! Donc, il condamne fermement ce qui s’est passé à Birao. Ils sont de cœur, ils soutiennent leurs frères qui souffrent qui ont souffert et qui continuent de souffrir de cette malheureuse crise à Birao. Ils sont avec eux.

Par rapport aux incriminations portées à l’endroit du MCU comme quoi, c’est lui qui empêche l’actuel premier ministre de faire le mouvement de son cabinet depuis sa nomination, le ministre Contrôleur général, Bertrand Arthur Piri de répondre que c’est une question qui concerne le premier ministre, chef du gouvernement. Et, c’est lui seul qui juge de l’opportunité de faire son mouvement. Donc, n’étant pas Directeur de cabinet du premier ministre, il n’est pas à l’aise pour répondre à cette préoccupation. Mais, six mois, c’est rien dans la vie d’une nation, dans la vie d’un pays et le MCU dont il se fait présentement le porte-parole, ne s’est jamais ingéré dans la gestion de l’administration. Il a profité de cette question pour dire à tous les compatriotes qu’il faut savoir faire une différence entre l’administration publique et les mouvements politiques.

Les mouvements politiques ont leur siège comme nous sommes présentement au siège du MCU et qu’il parle non pas en tant que ministre Contrôleur général mais en tant que Secrétaire exécutif national N°2. Le MCU ne s’ingère jamais dans la gestion administrative. Quand vous venez nous voir dans nos bureaux respectifs, c’est pour des questions de l’administration, c’est pour des questions de la nation. Ce ne sont pas des questions concernant le MCU que nous traitons dans nos bureaux. Le premier ministre est en train de prendre son temps. Vous savez, aussi la précipitation quelque fois, amène à faire un travail bâclé. Si le premier ministre estime qu’il lui faut le temps nécessaire.

Des démissions à l’URCA, le 2ème Secrétaire exécutif national a déclaré haut et fort qu’il y a de la place pour tout le monde au MCU parce que c’est un mouvement qui uni les cœurs. Et, le cœur, étant l’organe vital de l’homme, il nous permet de ne pas tuer nos frères et nos sœurs. La popularité de ce mouvement politique n’est plus à démontrer de part les nombreuses demandes d’adhésion venant de toute part. La promesse de versement des trois mois d’arriérés de salaire aux fonctionnaires est une fierté pour le MCU parce que le président Touadéra est le seul qui n’a pas d’arriérés de salaire. Bien au contraire, il a aidé le président Bozizé à quitter le pouvoir sans arriérés alors qu’avant lui, il en avait. C’est pourquoi, il a l’estime du peuple. Le conférencier s’est prononcé sur les scandales financiers pour dire qu’aucun membre du gouvernement tout comme le premier ministre et le président de la République. De ce fait, il fait confiance à la justice.

@Bienvenu ANDALLA, 

LAISSER UN COMMENTAIRE