Centrafrique : Quand la présentation-bilan de certains ministres vaut leur limogeage du gouvernement

0

Bangui, le 06 août 19

Les médias publics procèdent actuellement à l’interview de tous les membres du gouvernement, nommés il y’a quelques mois après la signature de l’Accord politique de la paix et de réconciliation (APPR). Cet exercice qui vise a donné la parole aux ministres afin que ces derniers puissent faire le point sur la feuille de route qui lui est donnée, s’agissant des avancées et les difficultés enregistrées.

D’après les résultats présentés déjà par quelques ministres, le constat est mitigé et très très malheureux pour ceux-là qui sont appelés à contribuer dans la mise en œuvre de la vision politique du président Touadéra voire le programme du gouvernement. En effet, les ministres incompétents et dormeurs que lepotentielcentrafricain.com se verra dans l’obligation, conformément à son rôle de publier leurs noms et pourcentages obtenus après sept mois dans le gouvernement, ne seront pardonnés et ces derniers vont être limogés sans délai, même s’ils aillent quelque part pour des rites mystiques.

A entendre ces ministres qui sont interviewés par nos confrères des médias publics, il n’y a rien de concret et du sérieux dans ce qu’ils avancent, en tentant de convaincre le public de leur résultat. Aucune initiative, réalisation, avancée…tous les dossiers sont en lambeau malgré tous les moyens qui sont mis à la disposition de ces ministres.

Avec des réponses narratives qui ne donnent pas ce qui est fait, ce qui n’est pas fait et ce qui reste à faire, ces ministres qui n’ont aucun intérêt pour la communication sur leur mission, d’ailleurs ils sont toujours renfermés et ne s’occupent que de leurs affaires personnelles au lieu de travailler pour le pays, ils pensent que ce sabotage pourrait enfreindre beaucoup plus au courage et la détermination du président de la République et certains ministres que nous saluons leur compétence avérée.

C’est une triste réalité de ces ministres loquaces qui, au lieu de se taire sur ce qui ne sont pas à la hauteur, mais se permettent le luxe de raconter des charabias au micro de nos confrères. Est-ce ceux-là sont vraiment des ministres ? Mon œil ! Pourquoi en Centrafrique le ridicule ne tue pas certains compatriotes ?

Les fidèles lecteurs de lepotentielcentrafricain.com sont les témoins oculaires de ce dont nous soulignons dans cet article de presse, et il suffit de suivre cette émission de présentation-bilan, pour se rendre compte de bêtifies et menteries grotesques dont font preuve ces supposés ministres qui profitent de la confiance du président Touadéra pour se faire enrichir illicitement.

Plusieurs enquêtes menées par notre Rédaction dans ces Départements, avec les témoignages de fonctionnaires et agents, prouvent à suffisance que le dernier tournant est arrivé pour le président Touadéra de passer la vitesse à 180° degré contre ceux qui torpillent les choses de leur gré.

A en croire une personnalité, la fin de la cloche est proche et le patron de l’Exécutif centrafricain ne veut plus faire la grâce à ceux qui se croient inamovibles. Le régime de Bangui qui est au second round de son premier quinquennat, se fixe l’objectif basé sur le résultat et il n’y a aucun intérêt à caresser les gens dans le sens du poil et un remaniement technique du gouvernement serait envisageable dans les tous prochains jours.

                                                            @Hervé BINAH,

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE