Centrafrique : Le mercenaire Abdoulaye Miskine bientôt visé par un mandat d’arrêt

0

Bangui, le 26 août 2019

Le mercenaire de guerre Abdoulaye Miskine sera bientôt visé par un mandat d’arrêt pour ses crimes commis par-ci et là. Projeté par le gouvernement centrafricain et approuvé par les garants et facilitateurs de l’Accord politique de paix et de la réconciliation, ce mandat d’arrêt lancé à l’encontre du chef rebelle de FDPC Abdoulaye Miskine, est tout à fait normal ce dernier fait preuve des attitudes belliqueuses, en remettant constamment l’accord de paix en cause.

Abdoulaye Miskine, bien que signataire de l’accord de paix, ne respecte pas les clauses du document en déclarant clairement qu’il fait son retour dans le maquis en tuant innocemment les pauvres populations.

C’est dans ce contexte que le gouvernement a exprimé de sa responsabilité à lancer le mandat d’arrêt contre sanguinaire d’Abdoulaye Miskine du FDPC qui, selon les autorités du pays, ce dernier compromet aux efforts pour la paix et la stabilité du pays.

Pour le représentant de la Commission de l’Union Africaine en Centrafrique, « C’est une bonne initiative prise par le gouvernement centrafricain. Nous garants et facilitateurs de l’Accord politique pour la paix avons pris bonne note de ce mandat d’arrêt qui sera lancé bientôt contre Abdoulaye Miskine ». Le moins qu’on puisse dire, Abdoulaye Miskine ne s’en sortir car les autorités de la sous-région sont prêtes à l’arrêter dans leur pays au cas où celui-ci tente de s’enfuir.

@Bienvenu ANDALLA, 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE