Centrafrique : Les criminels Abdoulaye Miskine, Noure Grégaza, Aubin Issa Issaka se coalisent pour leur opération de djihadisme

0

Bangui, le 21 août 19

Le mercenaire de guerre Abdoulaye Miskine qui est exécré par ses éléments du côté de l’Ouest du pays, cherche à se positionner dans la région Nord-Est du pays, là où le FPRC, le RPRC et le MLCJ, bien que signataires de l’Accord de paix, soutiennent le gouvernement à mettre un terme aux hostilités et fait tout à ce que la stabilité soit une réalité dans ces régions.

Selon les informations qui nous sont parvenues depuis la frontalière d’Amdafock vers le Soudan là où Abdoulaye Miskine recrute les mercenaires djandjawids du Soudan, Abdoulaye Miskine a soumis un pacte de coopération avec le parti du rassemblement de la nation centrafricaine (PRNC) de Noure Grégaza et Aubin Issa Issaka.

Le criminel Abdoulaye Miskine qui est recherché pour être transféré à la CPI et jugé pour ses crimes perpétrés sur les paisibles populations, coalise avec Noure Grégaza et Aubin Issa Issaka pour mettre le pays en chaos. Cependant, les populations de Vakaga et Bamingui se préparent pour mettre hors d’état de nuire, ces criminels de guerre qui veulent mettre leur pays en feu, alors que, les autorités du pays drainent des projets dans ces régions qui sont en cours de réalisation pour l’intérêt de ces populations.

Pour éclairer les lanternes de nos lecteurs, Abdoulaye Miskine qui doit être mis aux arrêts absolument, va être pris dans le filet des partenaires internationaux pour avoir violé à plusieurs reprises l’Accord politique de paix et de la réconciliation dont il en est l’un des signataires. Abdoulaye Miskine accueille à bras ouvert les militaires proches de l’ancien président soudanais Omar El-Béchir pour que ceux-ci, le rejoignent en vue de lancer une offensive sur Bangui.

Malheureusement pour Abdoulaye Miskine et ses complices-criminels, le temps est limité pour eux et que toutes les dispositions sont déjà prises pour que son âme soit renvoyé au diable dans les jours à venir. De Ndélé à Boromata, Tiringoulou, Ouadda, Amdafock et Birao, des feux militaires (FACA, russes et les soldats) vont s’abattent sur ces criminels patentés.

@Hervé BINAH

 

LAISSER UN COMMENTAIRE