Centrafrique : Les femmes humanitaires mises à l’honneur à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire

0

Bangui, le 20 août 19

« Rendre hommage aux femmes humanitaires », c’est autour de ce slogan que la Journée Mondiale de l’Aide Humanitaire a été célébrée ce 19 août 2019 à Bangui, en présence de Mme Virginie Baïkoua Ministre d’Action humanitaire et de la réconciliation nationale ; des Directeurs-pays des ONGs Nationales et Internationales qui œuvrent dans le domaine humanitaire.

A l’occasion de cet évènement, plusieurs activités ont été inscrites à l’ordre du jour, entre autres, un match de basket-ball opposant une équipe humanitaire et celle de « wariors», des jeux concours et des expositions de chaque ONG humanitaire sur le domaine d’intervention.

Dans son discours de circonstance, Mme Virginie Baïkoua reconnait l’importance que joue les ONGs Humanitaire en RCA auprès de la population : « L’occasion qui m’a offerte aujourd’hui et je profite pour rendre hommage, aux courages des travailleurs humanitaires et en particulier celui de nombreuses femmes qui risquent leurs vies pour venir en aide aux plus démunies dans notre pays et partout ailleurs».

Il est à noter que la journée mondiale de l’aide humanitaire est aussi l’opportunité de faire comprendre au public que les humanitaires sont tous comme des civils et ne sont pas une cible.

Signalons que, suite au conflit militaro politique qui a secoué la RCA, les femmes humanitaires, volontaires anonymes et qui sont engagées pour la cause des populations, ont sacrifiées leurs vie pour ceux qui souffrent dans les sites des déplacés. A A l’occasion de cette journée célébrée en Centrafrique, c’est l’occasion pour les humanitaires de dire haut et fort que des actions d’urgences à travers des mécanismes des réponses rapides aux populations, en distribuant de produits de première nécessité, des produits pharmaceutiques, les soulagent et les réconfortent psychologiquement pour alléger les souffrances, notamment ceux qui se trouvent dans les zones reculées du pays où la situation des femmes enceintes et le taux de mortalité de celles-ci et de leurs enfants restent le plus élevé au monde. Des engagements forts ont été donnés pour que l’action des humanitaires soient bénéfiques au peuple centrafricain.

Jean-François Aguiléra coordonnateur par intérim des ONGs Internationaux, se félicite de l’engagement des femmes humanitaires, malgré la situation précaire de la sécurité et des cas de violences sexuelles perpétrées à l’égard des femmes, les humanitaires continuent d’apporter une assistance humanitaire aux populations, avant de rappeler que, le principe humanitaire et l’Accord de Khartoum ont garanti la protection des agents humanitaires.

Rappelons que, cette journée célébrée, fait suite à l’attentat contre la mission de l’ONU en 2003 à l’Irak, faisant plus d’une vingtaine des agents humanitaires, succombés dans la tragédie.

@Bienvenu ANDALLA,   

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE