Centrafrique : Le ‘’Mouvement Centrafrique Debout’’ clarifie les populations sur les fausses informations divulguées sur l’affaire Bozoum

0

Bangui, le 12 août 2019

Le Mouvement Centrafrique Debout (MCD) à travers son Coordonnateur M. Javan ZAMA PAPA, assisté de M. Abakar Piko, a animé ce 11 août 2019 à l’Hôtel Somba, un point de presse. L’objectif voulu par cette rencontre avec les professionnels des média, est la clarification de l’opinion nationale sur les informations concernant l’exploitation minière dans l’Ouham Pendé (Bozoum) qui a fait le buzz ces derniers temps, parlant de la destruction et la contamination des populations de ladite localité.

Le MCD qui s’inscrit dans une dynamique de dire la vérité, rien que la vérité sur ce qui lui est caché par certaines personnes malintentionnées, a sans doute, levé le coin de voile sur cette affaire.

A travers ce point de presse dit très spécial où l’exposé a été fait en langue nationale en vue d’une bonne compréhension par le centrafricain lambda, le Coordonnateur du MCD a eu à donner des informations lucides en vue de permettre aux gens qui s’interrogent sur cette affaire dont ils se sont imbibés faussement suite au rapport parlementaire sur cette exploitation minière.

Les leaders du MCD se sont focalisés sur un aspect, en plus des informations données par les ministres Léopold Mboli Fatran et Thierry Kamach lors d’une conférence de presse.

Pour le MCD, toutes ces informations braillées ici et là, sont basées sur des intentions émotionnelles et politiques, dans le seul but de faire distraire le peuple centrafricain face au processus de développement enclenché par les autorités du pays.

« L’exploitation d’un site minier répond toujours à certaines procédures…conformément aux recommandations du Forum de Bangui de 2015, il est mentionné que le président démocratiquement élu doit tout faire pour les ressources naturelles du pays profitent à tous les centrafricains…les autorités ont respecté les procédures d’octroi d’un permis d’exploitation… », A indiqué le coordonnateur du MCD tout en appelant les centrafricains à la vigilance pour ne pas qu’ils soient trempés par ceux-là qui ne veulent pas du développement de la RCA. D’ailleurs selon lui, les ministres Lépold Mboli Fatran et son collègue de l’Environnement Thierry Kamach n’ont aucunement péché et ils ont fait preuve de compétence et ils sont toujours imperturbables face aux aboiements de ceux-là qui veulent les combattre politiquement.

Le MCD par la voie de son coordonnateur se dit déterminé à défendre les causes de ses compatriotes, en soutenant les bonnes actions que font montre les autorités du pays afin que le pays soit développé et que les futures générations profitent valablement des richesses de leur pays.

@Hervé BINAH

 

LAISSER UN COMMENTAIRE