Centrafrique : Pascal Bida Koyagbélé, à cœur ouvert sur le grand Forum Centrafricano-rwandais qui va se tenir le mois de septembre prochain à Bangui

0

Pascal Bida Koyagbélé, le point focal, disant l’homme du rapprochement dans les domaines de la coopération entre la République Centrafricaine et le Rwanda a laissé parler son cœur sur le Grand Forum entre les deux pays qui aura lieu à Bangui le mois de septembre prochain.

Celui qui se dit le défenseur des intérêts des paysans en tant que leur président et président du parti politique des paysans dénommé « Mouvement Kité », ce dernier a expliqué que la RCA et le Rwanda a depuis une expérience et une histoire quasiment similaires. Car, le Rwanda a connu un génocide plus que grave que la RCA. Mais, en croire Pascal Bida Koyagbélé, la RCA n’en sommes pas là. C’est pourquoi, la RCA s’inspire de ce qui s’est passé au Rwanda pour éviter de sombrer dans ce genre de situation dramatique. Et voilà aujourd’hui, le Rwanda est devenu une référence en 25 ans. Cela  veut dire que la RCA aussi, peut aisément surmonter ces épreuves et se reconstruire.

« Je crois que le Rwanda d’aujourd’hui, à travers sa politique, est un exemple de pardon, de réconciliation. Aujourd’hui, au  Rwanda, les Hutus et les Tuttis reconstruisent leur pays. Et si aujourd’hui, le Rwanda et la République Centrafricaine ont décidé de se rapprocher pour développer des relations économiques, de renforcer leurs relations dans le cadre d’un Forum qui sera marqué par un accord économique pour justement conforter les échanges. C’est la volonté des deux chefs d’Etats Kagamé et Touadéra. Le Chef d’Etat Kagamé, de par sa vision de l’Afrique et du panafricanisme, de même que le président Touadéra estime que le Rwanda est un modèle dont il faut s’inspirer et qui marche en Afrique… », A indiqué Bida Koyagbélé tout en soulignant que c’est la preuve de la coopération sud-sud en Afrique.

C’est pour dire que qu’à l’issue de ce Forum Economique qui aura lieu à Bangui le mois de septembre prochain, les opérateurs rwandais et centrafricains auront à conclure des partenariats susceptibles à renforcer les structures sur la base des projets concrets, puisque ce Forum est parrainé par la Bank of Kigali et CBCA qui vont accompagner les deux opérateurs bancaires dans leurs projets.

« Ce forum économique sera quelque chose d’inédit en Afrique. Inédit parce que la plupart des fora donnent lieu à rien du tout. Celui-ci sera organisé de manière à ce que les opérateurs économiques identifiés aussi, s’intéressant à leurs projets, afin de créer des sociétés ensemble et maintenant. Ces sociétés et ces projets seront accompagnés et financés par la Bank of Kigali du côté rwandais et la CBCA du côté centrafricain », A argumenté M. Pascal Bida Koyagbélé ».

En s’expliquant de pourquoi il est au cœur de cet évènement, le président des paysans centrafricains n’a pas caché de démontré clairement que c’est à travers la volonté du président de la République Faustin-Archange Touadéra que le rapprochement entre les deux pays est effective qu’il n’est qu’un facilitateur, en jouant sa modeste rôle de facilitateur. Autrement dit, ce projet ne se résume pas en la personne de Pascal Bida Koyagbélé, mais c’est d’abord la volonté des deux chefs d’Etats qui a donné la place à la mise en œuvre de ce projet à travers le comité qui a été mis en place pour organiser et préparer ce Grand Forum.

« Le Rwanda est un pays qui nous a beaucoup aidés à sécuriser le pays sans demander en échange. Le Rwanda est aussi un pays qui se développe très bien et très vite. C’est une référence aujourd’hui en termes de développement en Afrique. Ils ont beaucoup de  partenaires aujourd’hui. Le président Kagamé a rencontré son frère Touadéra avec qui, il partage la même vision de l’Afrique et du développement de l’Afrique. Son frère, le président Touadéra, avec qui, il veut effectivement initier une expérience unique et inédite en Afrique. C’est un exemple de coopération sud-sud entre les deux pays frères. Et donc, nous sommes des frères, ça il faudrait qu’on le comprenne et les gens ne nous diviseront pas, ni les Centrafricains, ni les Rwandais », A souligné le président des paysans centrafricains.

Au gouvernement, Pascal Bida Koyagbélé pense que les autorités s’investissent et que le gouvernement se met à l’œuvre pour que ce Forum se tienne.

« Je suis très heureux ! Au niveau de la population, ce qui va être initié, va changer beaucoup de choses, pas seulement en RCA et au Rwanda, mais en Afrique. On va être un exemple de coopération sud-sud. Et donc, avec nos frères Rwandais… », A-t-il conclu.

@Bienvenu ANDALLA, 

LAISSER UN COMMENTAIRE