Centrafrique : Le groupe armé FPRC a mis la main sur une importante quantité d’armes et munitions des rebelles du MLCJ

0

Bangui, le 21 juillet 19

Le Front Patriotique pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC), groupe armé dirigé par Noureidine Adam depuis Birao,  qui continue de démontrer le respect de leur engagement à l’Accord de Khartoum a fait encore une preuve de sa bonne volonté pour sa mise en œuvre.  Cette fois-ci, les éléments du FPRC viennent d’empêcher les éléments du mouvement rebelle MLCJ de Gilbert Toumou Deya et consorts.

Selon les informations qui nous sont parvenues, le FPRC a accusé le MLCJ de trafic d’armes et autres engins de guerre, que ses éléments vendaient au village Terfel, aux éleveurs venus des deux Soudan et du Tchad. Les responsables militaires du FPRC ont parvenu à arrêter ces commerçants d’armes du MLCJ à Am-Dafock ville frontalière avec le Soudan et du coup, cela a conduit à un affrontement ces deux groupes armés.

Puisque, les responsables du MLCJ ont dépêché à Am-Dafock, une dizaine de leurs éléments en moto pour qu’ils récupèrent les matériels de guerre confisqués par les combattants de FPRC. L’affrontement selon l’information à notre possession, fait état de 12 morts de la part du MLCJ et 4 du côté du FPRC. Mais, les armes de contrebande sont restées à Am-Dafock. Il faut noter que plusieurs motos et 8 mitrailleuses ont été confisquées de mains des éléments du MLCJ et celles-ci seront remises aux autorités locales de la préfecture de Birao.

L’action du FPRC a été travail lequel la Minusca et aux autres facilitateurs et garants de l’Accord de Khartoum pour que ces derniers puissent prendre des mesures qui s’imposent. Mais, jusqu’à l’heure où nous mettons cet article sous presse,  ni l’un ni l’autre n’a encore réagi. Ce genre de comportement reproché à chaque fois à la Minusca, laisse entendre clairement que le retour de la paix est hypothétique et que l’Accord de Khartoum n’est préoccupe pas la Minusca à travers ses soldats. Les soldats de la Minusca pourraient être même impliqués dans ce trafic d’armes de guerre.

@Bienvenu Andalla,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE