Centrafrique : 2ème rencontre du premier ministre avec la plateforme E Zingo Biani prévue pour le 15 juillet

0

Bangui, le 14 juillet 19

Rappelons que le 01er juillet dernier, le premier ministre Firmin Ngrébada a reçu dans son cabinet les responsables de la plateforme politique E Zingo Biani afin d’échanger avec ces derniers sur la situation politique qui prévaut actuellement dans le pays. Le premier ministre Firmin Ngrébada a examiné les différents points de revendications de la Plateforme E Zingo Biani et convoque une nouvelle rencontre pour le 15 juillet prochain.

Dans un communiqué lu par le Directeur de la Communication de la Primature, M. David Gbanga sur les ondes de la station nationale le 12 juillet dernier, le premier ministre chef du gouvernement Firmin Ngrébada a convoqué une nouvelle fois la plateforme politique E Zingo Biani dans son cabinet pour le lundi 15 juillet prochain de répondre aux différents points de revendications qu’ils ont émis lors de leur précédente rencontre.

« Je considère très sincèrement, que de telle rencontre ou rayon d’échanges politiques… Et sont ainsi susceptibles d’être fructueuses en termes de propositions, suggestions lesquelles peuvent se révélées intéressantes et permettent au gouvernement de réajuster ou recadrer ses actions… » a fait remarquer le premier ministre Firmin Ngrébada lors de la première rencontre

Noter que c’était dans une ambiance de fraternité que la première rencontre avait eu lieu. Le premier ministre a pris son temps d’écouter ses compatriotes et les a rassuré que son gouvernement travaille sous le contrôle de l’opposition : « Le devoir de mon gouvernement c‘est d’écarter toute tentation de la majorité de dominer ou de brimer la minorité et de réduire l’opposition et la société civile à l’impuissance »

Par cette déclaration, le chef du gouvernement veut maintenir un pont de dialogue et de complémentarité avec les forces vives de la nation car elles constituent une stabilité sur la scène politique. Espérons qu’ils trouvent un terrain d’entente lors de ce deuxième rendez-vous.

@Samuel SOUROUGBA

LAISSER UN COMMENTAIRE