Centrafrique/Km5 : La Minusca colle toujours la honte au nez dans sa mission de sécurisation et de protection

0

Bangui, le 13 juillet 19

La MINUSCA qui n’est pas à la hauteur de la mission qui lui confiée à travers son mandat, continue de faire preuve d’incompétence notoire. En rappel, les 10 et 11 juillet 2019, les milices armées du KM5, se sont affrontées.

Le bilan de cet affrontement fait état de 4 morts et 26 blessés. Les dépouilles mortelles ont été transférées dans la mosquée, les blessés ont été hospitalisés. Le porte-parole de la MINUSCA M. Vladimir Monteiro a informé de l’incident le 10 juillet. Après sa déclaration les casques bleus ont été déployés dans le quartier pour « mettre fin à la violence ».

Il semble toutefois que les soldats de la Minsuca ont été instruits de ne pas intervenir car l’affrontement les milices ont été graves. La situation ressemble à celle d’Alindao, Paoua, Notre-Dame de Fatima…La liste est longue. Comme cela a été constaté à l’accoutumé, les soldats dit de la paix, bien que dotés des engins de guerre sophistiqués pour arrêter mettre fin à ces violences, mais pensent plutôt à la protection de leurs âmes qu’à ceux des Centrafricains. Il parait que les soldats onusiens étaient restés dans leur véhicule blindé en attendant que les affrontements entre les milices prennent fin.

A vrai dire, c’est une hypocrisie surprenante de la part de la Minusca. Avec 13 milles soldats en disposition, ils ne sont toujours pas capables d’assurer la sécurité d’un seul quartier. Soit il est fort probable que la MINUSCA ne veut tout simplement pas le faire.

Souvent, les soldats de la Minusca deviennent eux-mêmes des criminels. Depuis 2014, les casques bleus ont commis des centaines de crimes, dont plus de 700 cas de violences sexuelles contre les femmes et enfants centrafricains.

Ce n’est pas pour  la première fois que le sujet d’inhabileté des soldats onusiens en RCA se soulève. Peut-être qu’ils ne veulent tout simplement pas remplir leur mission, celle d’assurer la sécurité. Les Centrafricains en avaient parlé à plusieurs reprises. Mais, en toute sincérité la RCA a besoin de la paix, rien que la paix.

@Herman THEMONA,

LAISSER UN COMMENTAIRE