Centrafrique : Le mercenaire Abdoulaye Miskine bientôt cueilli comme une mouche

0

Bangui, le 06 juillet 19

Le mercenaire de guerre Martin Koumtamadji alias Abdoulaye Miskine qui est recherché dans la sous-région, vient de déclarer une guerre au gouvernement centrafricain et à la communauté internationale qui est au chevet du pays depuis le déclenchement de la crise en 2013.

Au moment où tous les signataires de l’Accord de paix traduisent dans les faits leur engagement concernant la mise en œuvre dudit Accord, certains chiens enragés comme Abdoulaye Miskine du FDPC estime que, c’est lui seul qui peut défier tout le monde, en remettant en cause ce processus de la pacification du pays. Lâché par le président Sassou, le mercenaire Abdoulaye Miskine a déclaré qu’il est de retour dans le maquis pour déstabiliser le pays. ERREUR pour sa part et il ne réussira jamais ses projets sataniques.

Les combattants armés qui se sont engagés dans le processus du DDRR qui est marche, démontrent bel et bien que la guerre ne résout à rien. Les éléments du FDPC d’Abdoulaye Miskine, frappé durement suite à leurs agissements sur l’axe Bouar-Baboua, s’alignent désormais sur la voie de la paix, en remettant aux autorités compétentes, leurs engins de guerre.

Pas plus tard quelques jours, Abdoulaye Miskine qui a proposé l’un des brebis  (Marcel Bagaza) qui est nommé préfet de la Nana-Mambéré, s’oppose à l’enrôlement de ses éléments dans le processus DDRR.

Ce criminel patenté, dans une lettre publiée sur les réseaux sociaux, fait un démenti tout en déclarant une guerre au gouvernement et aux forces internationales qui contribuent au processus de la pacification du pays.

« Nous nous défendrons par tous les moyens et nous verrons ce que ça va donner », A mentionné Abdoulaye Miskine qui oublie que là où il se cache, est connu et les autorités va le cueillir comme une mouche dans les heures qui suivent. Les éléments de son groupe FDPC se désolidarise de lui déjà et ils sont prêts rapportés aux autorités, les réseaux terroristes d’Abdoulaye Miskine, ce molosse.

@Herman THEMONA

LAISSER UN COMMENTAIRE