Centrafrique : La FAO met en place un réseau des Scientifiques pour le renforcement de la Nutrition en RCA

0

Bangui, le 01 juillet 19

Le 28 juin 2019, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Centrafrique a organisé un atelier d’information et de mise en place du Réseau des Scientifiques pour le renforcement de la Nutrition en RCA au siège de son institution à Bangui. Cet atelier d’information a regroupé 15 enseignants-Chercheurs : de la Faculté des Sciences (FS), des Sciences de la Santé (FACSS), de Sciences économiques et de gestion (FASEG/LERSA), des Lettres et Sciences humaines FLSH (Anthropologie/Journalisme) et Institut Supérieur du Développement Rural (ISDR). L’ouverture des travaux s’est déroulée en présence du Représentant de la FAO et les professionnels des médias.

Le fardeau de la malnutrition reste et demeure un défi majeur à relever pour le développement de l’Afrique. Au regard des indicateurs inquiétants de malnutrition, les Etats africains ont décidé d’avoir une compréhension commune de la nutrition dans le développement socio-économique et de clarifier les rôles de différents secteurs et acteurs dans la résolution des problèmes de nutrition.

C’est ainsi que le Gouvernement de la République Centrafricaine, à l’instar des pays de l’Afrique Centrale s’était engagé en novembre 2016 à Brazzaville à placer la Nutrition comme facteur institutionnel de développement. Un Comité Technique Multi sectoriel de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (CTMSAN), organe technique a été mis en place suivant les recommandations de Brazzaville avec l’appui du projet de coopération technique FAO/TCP/SFC/3504.

A l’issu de cette rencontre de Brazzaville, le gouvernement centrafricain avec l’appui de la FAO a élaboré et validé le document de Politique Nationale de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (PNSAN), aux fins d’apporter une solution globale à la problématique de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition conformément aux engagements internationaux souscris.

Dans son intervention pour la circonstance, le représentant de la FAO en Centrafrique attire l’attention des participants : « La Nutrition, qui est aujourd’hui au cœur de notre rencontre, fait partie des principaux objectifs à la base de la création de la FAO. Tel qu’énoncer dans le préambule de notre Constitution : « élever les niveaux de nutrition et de vie des populations à travers le monde ». Agriculture est le fondement de la civilisation, mais la nutrition, elle, est le fondement de la vie »

Pour Barbara Grezenguet, Chargée du volet nutrition à la FAO le taux de mortalité dû à la malnutrition peut freiner le développement d’un pays : « 45% des causes de mortalité sont dues à la malnutrition et ça fragilise le développement d’un pays. Nous allons étendre cette information aux universitaires mais aussi aux cultivateurs »

Enfin, un réseau des scientifiques pour le renforcement de la Nutrition sera mis en place à la fin de cet atelier dont la mission est d’assurer la recherche et le renforcement des capacités en faveur de la nutrition en RCA.

@Bienvenu ANDALLA,

LAISSER UN COMMENTAIRE