Centrafrique : Les membres du gouvernement désormais déterminés à mettre en œuvre la politique générale du président Touadéra

0

Le rideau vient de tomber sur le séminaire gouvernemental consacré au renforcement de capacités des ministres dans la mise en œuvre de la politique définie par le président Touadéra. Ce séminaire tenu du 26 au 28 juin 2019 a permis de transformer l’équipe gouvernementale en une équipe efficace de travail qui porte les valeurs de la République dont la solidarité et le sens de l’Etat, et enfin, d’amener l’équipe gouvernement à travers une bonne communication, à conduire efficacement la conception et la mise des actions publiques.

Dans son discours à l’ouverture et la clôture de cet atelier, le président Touadéra a précisé que : «  c’est l’expression d’une dynamique nouvelle dans le processus de reconstruction de notre pays, répond à un souhait que j’ai toujours émis de donner au gouvernement ses lettres de noblesse dans le processus de développement durable de notre pays. Je me suis engagé, importe-t-il de le rappeler, à bâtir un Centrafrique nouveau, fort, uni, prospère, privilégiant le dialogue, la justice et l’esprit de réconciliation nationale. Cet idéal ne peut être atteint que si le gouvernement de la République assume pleinement son leadership dans les options de transformation sociale, politique et économique de notre pays. Les nouveaux défis nés de la crise qui secoue notre pays depuis plusieurs années, et la nécessité de mener des actions en faveur de la paix, la réconciliation nationale, la justice et le vivre ensemble, ont renforcé ma conviction dans la recherche de la formulation du plan du travail gouvernemental sous le prisme de gestion axée sur les résultats. Je dois rappeler que, j’ai donné les orientations stratégiques, les priorités nationales de développement, les principes d’action et les outils nécessaires au travail gouvernemental qui constituent, de mon point de vue, un vade-mecum du Ministre, lequel constitue un corps de normes, de règles et de valeurs devant encadrer la pratique de la fonction ministérielle », tout en indiquant que ce séminaire de renforcement des capacités des membres du gouvernement offre aux ministres l’opportunité d’étudier une nouvelle approche communicationnelle permettant d’informer l’opinion nationale et internationale sur les avancées notables dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation ainsi que sur les actions publiques et partant, sur le développement du pays.

C’est pour dire que qu’aucun pilotage à vue ne sera toléré, dès lors que les ministres ont acquis les connaissances pour élaborer les matrices de vos actions, assorties d’un chronogramme d’exécution qui définit les résultats en adéquation avec les attentes pressantes et légitimes de des centrafricains.

« A cet égard, il vous incombe de redonner confiance, quiétude et fierté à nos compatriotes meurtris et désillusionnés des suites de plusieurs années de conflits fratricides inutiles qui ont fini par affaiblir l’Etat, ruiner notre économie, déstructurer et déstabiliser nos communautés de base et la Nation toute entière. Nos compatriotes durement éprouvés ont des grands et pressants besoins. Ils attendent de leur gouvernement des résultats tangibles et mesurables », souligne le président Touadéra.

Ce sera donc la meilleure manière de répondre aux démagogues et marchands d’illusions qui n’ont comme projet de société que la manipulation de nos Concitoyens et l’incitation à des troubles à l’ordre public pour satisfaire leurs desseins diaboliques. A ce niveau, vous conviendrez que ni la rhétorique, ni le charisme ne saurait suffire. Il faut une bonne dose d’imagination, d’action, de créativité et d’efficacité.

@Hervé BINAH,

 

LAISSER UN COMMENTAIRE