Centrafrique : Les zones jugées « oubliées », en pleine mutation suite au serment de Touadéra

0

Bangui, le 27 juin 19

La situation socio-politique en Centrafrique est en parfaite santé, loin des clichés mensongères que lui affectent certaines personnalités politiques voire d’autres pays extérieurs. Personne ne dira le contraire de ce qui se passe actuellement dans le pays. L’espoir est là et la projection sur l’avenir trouve sa raison d’être.

A l’arrivée du président Faustin-Archange Touadéra au pouvoir, l’homme a juré les mains sur son cœur qu’il se battra pour son peuple. Ceux qui prenaient cette déclaration d’un simple mot, se retrouvent aujourd’hui face à la vérité et les actions concrètes qui sont en train d’être menées pour le bonheur de tout le peuple centrafricain.

Dans ce « combat » de la reconstruction nationale, le président Touadéra n’a laissé de côté personne, car chacune des pierres de contribution compte. La situation dont il a hérité est contraire de ce qu’on a connu en 2013, 2014 et 2015. L’Etat de droit est en marche, la sécurité est garantie, l’économie en expansion, la situation humanitaire au beau fixe, la diplomatie au top, la coopération rassure et la reconstruction dans tous les domaines évoluent sans contestation.

Le président Touadéra qui tend la main à tous ses compatriotes désireux bâtir le pays, est sur tous les fronts pour la cause de son pays. En fin de compte, les sourires sont aux lèvres et les choses avancent très bien comme le témoignent l’ensemble des partenaires au développement qui sont toujours prêts à soutenir le gouvernement dans ses projets.

De Berberati en passant par Bouar, Bozoum, Bossangoa, Paoua, Sibut, Bambari, Bangassou, Bria, Obo, Ndélé et Birao dont il vient de lancer plusieurs projets de développement, le président Touadéra et son gouvernement sont à l’œuvre de la reconstruction et ceci, est une réalité pour les populations de ces contrées qui leur donne une lettre de satisfecit.

Aujourd’hui, les localités jugées « délaissées » sont en pleine mutation dans tous les domaines. C’est pour dire que les populations de ces zones ne regrettent pas l’homme dont ils ont choisi pour défendre leur cause. La Républicaine Centrafricaine est fière de cette politique de développement qui conduit le pays à la stabilité glorieuse.

@Herman Themona

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE